Immunité et alimentation

Immunité et alimentation

Immunité et alimentation - Les aliments à éviter ou privilégier pour renforcer les défenses immunitaires. Avoir un système immunitaire sain est un véritable moyen d'agir pour avoir une bonne santé mais sa construction et son renforcement......

Direction rédactionnelle, Marie-Christine LANGGUTH CUEVA
Naturopathe - Iridologue - Nutrithérapie

Mise à jour : 2022-10-08 15:36:47

Sommaire

Par Marie-Christine LANGGUTH CUEVA
Naturopathe - Iridologue - Nutrithérapie 

Les aliments à éviter ou privilégier pour renforcer l'immunité

L'alimentation, une aide au traitement naturel de l'immunité 

Avoir un système immunitaire sain est un véritable moyen d'agir pour avoir une bonne santé mais sa construction et son renforcement nécessite une vraie démarche de fond.

Certains adultes apparemment en bonne santé, avec la quantité adéquate de cellules immunitaires contractent souvent certaines pathologies alors que d'autres y sont plus résistants.

A côté du traitement naturel pour le renforcement des défenses immunitaires, bon nombre d'éléments inhérents à nos habitudes de vie entrent en jeu : la qualité du sommeil, notre dépendance vis-à-vis du tabac ou de l'alcool, le degré de stress, la pratique ou non d'une activité physique, notre environnement social ainsi que notre alimentation, l'un des facteurs clé.

Les aliments à éviter pour renforcer l'immunité

Des éléments perturbateurs pour nos défenses

Les aliments à privilégier pour renforcer l'immunité

Une alimentation riche en micro nutriments

Certaines vitamines pour renforcer notre système immunitaire

 Deux oligo-éléments à privilégier pour renforcer nos défenses immunitaires

Des substances à action virale

Des antibactériens contenus dans certains aliments

Des acides gras triés sur le volet

Bien que la relation entre les apports lipidiques et la réponse immunitaire soit complexe et mal comprise, bon nombre d'experts s'accordent à dire qu'une alimentation riche en acides gras saturés (viandes, charcuteries, beurre, crème, huile de palme) est souvent associée à une inflammation accrue. Or, les omégas 3 ( GLA, EPA, DHA) ont une action anti-inflammatoire qui consiste à inhiber la production de médiateurs inflammatoires (écosanoïdes). En pratique, pensez donc à inclure dans votre alimentation quotidienne des petits poissons gras (maquereau, sardine, hareng, flétan), mais aussi bon nombre d'oléagineux comme les noix, les amandes, les noisettes, noix de cajou ainsi que des huiles de lin, de cameline ou de soja, sans oublier le très célèbre pourpier.

Des probiotiques bénéfiques à notre immunité

Les probiotiques *** sont définis comme étant des microorganismes vivants qui ,une fois ingérés en quantité adéquate, ont des effets positifs sur la santé et notamment sur le bon fonctionnement de notre intestin, l'une des clés de voûte de notre système immunitaire. Certains aliments peuvent vous y aider, comme les produits lacto-fermentés : choucroute, câpres, concombres, carottes, oignons, betteraves, navets, daïkon, radis, haricots verts, choux fleurs, choux blancs, gari, prunes d'umé, lait caillé, kéfir de lait et koumys.

Un acide aminé particulier: la cystéine

Le système immunitaire intact demande un équilibre délicat entre les conditions pro-oxydantes et antioxydantes, équilibre maintenu par un apport limité et parfaitement régulé de la cystéine. Il est possible que cette déficience en cystéine ait un rôle dans la destruction progressive du système immunitaire chez certains patients ( ceux à VIH positifs par exemple), avec une diminution notamment des lymphocytes T4. La N-acétyl cystéine (NAC) est un dérivé synthétique de la cystéine, un acide aminé non essentiel synthétisé dans l'organisme, qu'il est possible de prendre en compléments alimentaires. Toutefois, cet acide aminé peut être synthétisé par notre organisme, à condition d'être en présence de méthionine. Pensez donc à faire le plein d'haricots secs, de farine de soja, de chou-fleur, de carottes, de pommes de terre, de choux( et tous les crucifères en général), la levure de bière, les noix, le maïs complet, le riz , l'orge complet et l'avoine complet ainsi que le germe de blé et la cystéine fera le reste.

Certaines boissons plus que d'autres

Une activité physique régulière

Il a été démontré qu'une activité physique **** modérée, notamment chez les personnes âgées, permettrait d'augmenter notamment les défenses immunitaires. Cela serait dû au fait que l'exercice, en améliorant la circulation sanguine, permettrait aux diverses substances du système immunitaire de circuler plus facilement dans le corps.

Apprendre à gérer son stress

Le stress entraîne la libération d'hormones du stress, comme le cortisol et l'adrénaline. Ces hormones sont très utiles à court terme, mais nuisibles si elles sont produites de façon prolongée. Elles nuisent alors directement aux défenses immunitaires en inhibant la production de cytokines. Faites appel aux techniques de relaxation ou accordez vous régulièrement tout simplement des moments de loisirs agréables : faire baisser la pression peut être d'une aide précieuse..

Et n'oubliez pas que le système immunitaire est intimement lié aux domaines psychiques et nerveux : si votre moral va, votre santé suivra.

Recherches associées à Les aliments à éviter ou privilégier pour renforcer l'immunité : Top immunity, compléments alimentaires immunitaires immunité, remède de grand-mère pour renforcer le système immunitaire, médicament pour renforcer système immunitaire, les aliments qui affaiblissent le système immunitaire, comment augmenter ses anticorps, boisson pour renforcer les défenses immunitaires, aliments défenses immunitaires, quel vitamine pour renforcer le système immunitaire, 10 aliments naturels pour renforcer le système immunitaire 


* Starnbach MN (Ed). The truth about your immune system; what you need to know, President and Fellows of Harvard College, États-Unis, 2004
**. Modulating the immune response by oral zinc supplementation: a single approach for multiple diseases. Overbeck S, Rink L, Haase H. Arch Immunol Ther Exp (Warsz). 2008 Jan-Feb;56(1):15-30. Review
*** Arunachalam K, Gill HS, Chandra RK. Enhancement of natural immune function by dietary consumption of Bifidobacterium lactis (HN019).Eur J Clin Nutr. 2000 Mar;54(3):263-7
**** Smith TP, Kennedy SL, Fleshner M. Influence of age and physical activity on the primary in vivo antibody and T cell-mediated responses in men. J Appl Physiol. 2004 Aug;97(2):491-8.

Nos conseils et expérience en phytothérapie

produits naturels à prendre Préambule : Le choix des produits décrits ou des substances qui les composent est le fait de notre expérience et celle de nos confrères auteurs de leurs publications quant à leurs propriétés reconnues en phytothérapie en vue d'une aide réelle à la résolution de cette pathologie ; ces conseils sont délivrés à titre d'exemple, de façon non exhaustive et ne doivent pas priver l'internaute de procéder aux recherches qui lui semblent nécessaires. Par ailleurs, nos conseils ne remplacent ni ne doivent vous priver de consulter votre professionnel.le de santé pour toute information complémentaire utile conformément aux conditions générales d'utilisation de notre site .

En première intention à titre d'exemple, le(s) produit(s)...