traitement naturel Côlon irritable

Traitement naturel pour Côlon irritable

Le colon irritable est le résultat d'une perturbation de la motricité de l'estomac et des intestins se caractérisant par un ballonnements associé à des douleurs abdominales, des diarrhées ou au contraire à une constipation

Direction scientifique, Dr J. Burgos
Medecin - Acupuncture 

Mise à jour : 2019-04-15 15:09:23

Sommaire

Phytothérapie

Phytothérapie
Par Marie-Christine LANGGUTH CUEVA
Naturopathe - Iridologue - Nutrithérapie

Le côlon irritable est l'un des premiers sinon le premier motif de consultation du médecin et la recherche nous apprend que ses causes sont multiples.

Plusieurs pistes sont possibles : éradiquer les germes pathogènes, soutenir la digestion, optimiser la flore intestinale (probiotiques). Mais le rééquilibrage alimentaire ainsi que la suppression des aliments allergisants ou non tolérés ont une grande part à jouer.

Des aliments à éviter car trop irritants

  • le café, le thé, le chocolat et les alcools en tout genre : la caféine (ou théine ou théobromine) aura sur la motricité intestinale un effet stimulant qui ne sera pas toujours bienfaisant.
  • les légumes crus qui demandent une quantité d'enzymes pour être assimilés, et qui est souvent en quantité insuffisante, en cas de côlon irritable
  • les fruits, de par leur teneur en fructose, pouvant engendrer des douleurs abdominales. Pensez aussi aux fruits ou produits dérivés, riches en sorbitol: les pêches, les poires, les pruneaux, les gomme à mâcher sans sucre, les confitures diététiques
  • le chocolat, les sodas sucrés ou édulcorés, surtout si vous souffrez de diarrhée chronique.

Des légumes aux propriétés gazogènes

  • Certains légumes vont entrainer des problèmes de ballonnements, de par la présence d'acides aminés soufrés : flageolets, lentilles, choux, oignons, maïs et pois, pois chiches etc.
  • Tous les aliments frits et gras, riches en acides gras saturés (frites, margarine, chips, viandes rouges, lait de coco, etc.), difficiles à digérer, surtout si vous avez le ventre vide ou s'ils ne sont pas associés à des fibres solubles en accompagnement. Pensez aux viandes blanches, aux poissons grillés ou cuits à la vapeur. Utilisez les herbes et des épices légères généreusement pour rehausser les saveurs, des bouillons de légumes au lieu d'huiles dans des sauces, de la poudre de cacao (qui est dépourvue de matières grasses) au lieu du chocolat de cuisine solide.

Les intolérances alimentaires *

Des intolérances au gluten (fragment protéique des céréales) ont également été rapportées dans des proportions statistiquement significatives chez les victimes du syndrome du côlon irritable.

  • évitez donc le blé sous toutes ses formes mais aussi le seigle, le maïs et l'orge, passablement irritant pour l'intestin. Privilégiez plutôt le riz, sa farine, ses galettes, le boulghour de sarrasin, la farine de millet ou de quinoa pour vos préparations culinaires.
  • les fruits, si vous souffrez d'une intolérance au fructose, peuvent engendrer des douleurs abdominales. Evincez également les fruits ou produits dérivés, riches en sorbitol: les pêches, les poires, les pruneaux, les gomme à mâcher sans sucre, les confitures « diététiques », le chocolat, les sodas sucrés ou édulcorés, surtout si vous souffrez de diarrhée chronique.
  • Quant aux produits laitiers, ils seront à supprimer si une intolérance au lactose est suspectée. En remplacement, vous avez à votre disposition les boissons à base de soja, les laits végétaux, les crèmes de riz, de quinoa. Par contre, la consommation de produits comme les laits fermentés, type yaourts ou kéfir pourront être maintenus car ils sont riches en probiotiques : ils pourront avoir un effet bénéfique sur les symptômes de la maladie.

Faites des aliments riches en fibres la plus grande part de chacun de vos plats

Les fibres vont aider à ralentir ou accélérer les contractions intestinales, soulageant ainsi la diarrhée ou la constipation. Vous trouverez les fibres (solubles et insolubles) surtout dans les fruits (sauf si intolérance au fructose) tels que poire, pomme, prune, petits fruits et la majorité des légumes (surtout poireau),les algues, les noix, les graines de tournesol et de lin. Pour une meilleure digestibilité, pensez à faire cuire, hacher ou transformer en purée les légumes à fibres insolubles afin de les rendre plus digestibles.

Ne sous-estimez pas la composante psychologique probable de la maladie. Veillez à prendre le plus souvent possible vos repas dans le calme, en position assise confortable, en mastiquant le mieux possible, par petites bouchées et lentement. Une atmosphère détendue est fortement conseillée, loin de tout stress **, facteur important d'apparition et d'entretien du syndrome du côlon irritable. Ce rituel apaisant favorisera la détente et évitera l'aérophagie, qui ne peut qu'alourdir la sensation de distension intestinale.

Recherches associées : traitement colon irritable plantes - colon irritable remede grand mere - colon irritable traitement naturel huile essentielle - colon irritable guérison - colon irritable vitamine d3 - colon irritable causes - colon irritable douleur cote gauche - colon irritable alimentation 

Nos conseils et expérience en phytothérapie

produits naturels à prendre Préambule : Le choix des produits décrits ou des substances qui les composent est le fait de notre expérience et celle de nos confrères auteurs de leurs publications quant à leurs propriétés reconnues en phytothérapie en vue d'une aide réelle à la résolution de cette pathologie ; ces conseils sont délivrés à titre d'exemple, de façon non exhaustive et ne doivent pas priver l'internaute de procéder aux recherches qui lui semblent nécessaires. Par ailleurs, nos conseils ne remplacent ni ne doivent vous priver d'une consultation ou de nous contacter pour toute information complémentaire utile conformément aux conditions générales d'utilisation de notre site .

En première intention à titre d'exemple, le(s) produit(s)...

Associé(s) utilement par exemple avec...

D'autres exemples de substances ou produits intéressant(e)s à connaître ici, comme...

Bibliographie

* V.Alun Jones,John O.Hunter-hôpital Addenbrookes-Cambridge " traitement suite au repérage des intolérances alimentaires"- The Lancet, 1982
** STRESS Wan H, Chen Y. Effects of antidepressive treatment of Saint John's wort extract related to autonomic nervous function in women with irritable bowel syndrome. Int J Psychiatry Med. 2010;40(1):45-56.