traitement naturel Oxydation des artères

Traitement naturel pour Oxydation des artères

Dans nos régions l'artériosclérose et les pathologies cardiovasculaires ont une origine multifactorielle Elles représentent à elles seules plus de 38 % des causes de décès. Soit 58 % de plus que les cancers. La probabilité d'apparition des maladies vasc

Direction scientifique, Dr J. Burgos
Medecin - Acupuncture 

Mise à jour : 2018-01-20 15:25:14

Sommaire

Phytothérapie

Phytothérapie
Dossier selon Mr JC Leunis, biologiste

Introduction : les pathologies cardiovasculaires ont une origine multifactorielle

Dans nos régions l'artériosclérose et les pathologies cardiovasculaires ont une origine multifactorielle

Elles représentent à elles seules plus de 38 % des causes de décès. Soit 58 % de plus que les cancers.

La probabilité d'apparition des maladies vasculaires est aggravée par divers facteurs de risque.

Parmi ces facteurs il faut noter le cholestérol, la surcharge pondérale, l'obésité, l'hypertension, le stress, le tabac, l'âge et surtout les mauvaises habitudes alimentaires.

En première instance on peut dire que ces pathologies sont des maladies de surcharge essentiellement liées à une alimentation trop riche en sucre et en graisses saturées.

L'oxydation des artères, facteur majeur du risque cardiovasculaire 

Deux des principaux facteurs de risque sont l'hyperlipémie et les radicaux libres de l'oxygène qui sont responsables de l'oxydation de nos artères.

Les cellules qui tapissent les parois internes de nos veines et de nos artères permettent au sang de circuler sans entraves. Ce sont des cellules lisses qui permettent au sang de glisser à l'intérieur de notre système circulatoire.

On constate que l'altération de cette magnifique fluidité ne cesse d'augmenter depuis quelques années et que cette altération augmente avec l'âge.

Les causes des pathologies cardiovasculaires sont heureusement de mieux en mieux connues et parmi les facteurs impliqués on peut sans erreur citer les diabètes de type I et II, l'obésité et plus récemment les radicaux libres de l'oxygène responsables de dégâts liés à des oxydations qui accélèrent le vieillissement de notre organisme.

L'oxydation de la protéine transporteuse du « mauvais » cholestérol, la lipoprotéine LDL, provoque son dépôt sur les parois de notre système circulatoire.

Ces dépôts, dénommés les plaques d'athérome, y provoquent non seulement des bouchons qui en diminuant le diamètre des vaisseaux sanguins entravent la circulation du sang mais les athéromes sont aussi la source de lésions de la couche de cellules lisses avec les conséquences que l'on connaît, à savoir : l'infarctus du myocarde, les thromboses veineuses et artérielles, la thrombose rétinienne, les accidents vasculaires cérébraux, l'artérite oblitérante, l'insuffisance rénale liée à l'excès de graisses (liponéphrose) et à la modification de la structure de la membrane basale rénale par excès de sucre.

Le rétrécissement des anneaux aortiques dont le diamètre est normalement de l'ordre de 25 mm est une des causes de l'infarctus.

Traitement naturel de lutte contre le processus d'oxydation des artères

Les composants actifs 

  • L'arginine

Un acide aminé dont la synthèse endogène est faible au niveau de nos cellules lisses.

Son rôle est cependant primordial étant donné que cet acide aminé est le précurseur du médiateur vasodilatateur au niveau circulatoire, l'oxyde nitrique, encore dénommé le groupe NO bien connu des patients atteints d'angor qui sont traités par la prise de « Trinitrine » qui libère du NO à partir de son principe actif la trinitroglycérine.

Le NO possède également la propriété d'inhiber la progression des plaques d'athérome, c'est donc un facteur antiathérogène.

Le NO inhibe également la formation du caillot responsable de la thrombose. C'est donc un facteur inhibiteur de l'agrégation des plaquettes.

Un apport d'arginine induit la production du groupe NO et améliore la résistance vasculaire.

  • La taurine

Egalement un acide aminé mais il contient dans sa structure une fonction thiol (-SH) capable de réduire les radicaux libres de l'oxygène et de capter les métaux lourds.

C'est donc un acide aminé soufré antioxydant chélateur de métaux lourds.
La taurine est aussi un inhibiteur de l'angiotensine II, polypeptide vasoconstricteur connu pour ses propriétés hypertensives.

Mais la taurine est également un acide aminé impliqué dans l'élimination du cholestérol par les voies biliaires sous la forme de taurocholate. La taurine accélère le métabolisme des mauvaises graisses.

  • L'acide alpha-lipoïque

Ou acide thioctique est un anti-inflammatoire et un anti-radicalaire puissant à la fois liposoluble et hydrosoluble qui induit aussi un effet vasorelaxant par augmentation de la production du NO par les cellules endothéliales vasculaires.

L'acide lipoïque est aussi un activateur de la respiration cellulaire qui joue un rôle primordial dans l'apport d'énergie (sous forme d'ATP) au niveau musculaire et à fortiori au niveau du muscle cardiaque.

Il faut noter que l'acide lipoïque peut avoir une action sur la résistance à l'insuline et dès lors sur la glycémie.

Ce thioacide sous sa forme réduite anti-oxydante par ces deux groupes -SH est d'ailleurs utilisé depuis de nombreuses années pour traiter les neuropathies souvent observées chez les diabétiques.

L'acide lipoïque augmente également la production de glutathion réduit au niveau artériel et l'article cité plus haut montre que ce cofacteur réduit aussi le taux de triglycérides.

Un article publié dans le British Journal of Pharmacology 2008,153, 1587-1588 décrit l'action protectrice de l'acide lipoïque sur les cellules lisses qui tapissent notre système vasculaire.

L'article décrit les modes d'action et les effets bénéfiques de l'acide lipoïque sur les anneaux aortiques de rats par la stimulation de synthèse de composés biochimiques physiologiquement actifs nous protégeant contre l'oxydation.

  • Le GSH ou glutathion réduit

Est un composant anti-radicalaire indispensable au métabolisme de nos cellules.

Le GSH est également capteur de métaux lourds et non l'avons ajouté à notre complément alimentaire pour augmenter sa biodisponibilité souvent mise à mal par les polluants tels que les métaux lourds.

  • La SOD ou la superoxyde dismutase

Est une enzyme se présentant sous diverses formes retrouvées à la fois dans le plasma sanguin et dans tous les compartiments de nos cellules.

Son rôle est de neutraliser les radicaux libres de l'oxygène par la formation d'eau par la glutathion peroxydase à condition que le glutathion réduit (GSH) soit présent et sous une forme active. Ce que nous avons prévu dans notre formulation.

Pour que cette neutralisation puisse se faire dans de bonnes conditions trois éléments physiologiques sont indispensables et c'est la raison pour laquelle nous avons ajouté le zinc, le cuivre et le manganèse à notre complément alimentaire.

Ces trois métaux physiologiques accélèrent la vitesse de la réaction de neutralisation des radicaux libres par la SOD.

Rappelons que des polluants tels que le mercure et le cadmium, de plus en plus présents dans notre alimentation, prennent la place du zinc, du cuivre et du manganèse bloquant ainsi l'activité de la SOD.

Par ailleurs, la consommation d'acides gras poly-insaturés de type oméga-3 et certainement les acides EPA et DHA (eicosapentanoic acid et docosahexaenoic acid) des huiles de poisson diminue l'incidence des maladies cardiovasculaires.

Ces acides gras sont anti-thrombotique.

L'effet protecteur des oméga-3 EPA et DHA est atteint pour des doses comprises entre 500 mg et 900 mg par jour.

L'article « n-3 Fatty acids and cariovascular disease » publié par Jan L.Breslow dans American Journal of Nutrition 2006, 83, 1477-1482 démontre qu'à partir de 3 g/jour la prise associative d'EPA et de DHA conduit à une diminution des risques de thrombose, à une diminution de la tension artérielle ainsi qu'à une nette amélioration de la réactivité vasculaire.

On ajoutera à ces constations que l'EPA et le DHA sont des médiateurs de l'inflammation et des régulateurs de l'immunité.

Par ailleurs, l'American Heart Association recommande la prise des ces deux acide gras oméga-3 en complément alimentaire pour réduire les risques de pathologies cardiovasculaires.

Nos conseils et expérience en phytothérapie

produits naturels à prendre Préambule : Le choix des produits décrits ou des substances qui les composent est le fait de notre expérience et celle de nos confrères auteurs de leurs publications quant à leurs propriétés reconnues en phytothérapie en vue d'une aide réelle à la résolution de cette pathologie ; ces conseils sont délivrés à titre d'exemple, de façon non exhaustive et ne doivent pas priver l'internaute de procéder aux recherches qui lui semblent nécessaires. Par ailleurs, nos conseils ne remplacent ni ne doivent vous priver d'une consultation ou de nous contacter pour toute information complémentaire utile conformément aux conditions générales d'utilisation de notre site .

En première intention de prescription, à titre d'exemple, le(s) produit(s)...

Associé(s) utilement par exemple avec...

Conseils en nutrition

Phytothérapie