traitement naturel Balanite

Traitement naturel pour Balanite

Souvent d'origine infectieuse, la balanite est une inflammation de la muqueuse du gland, de l'extrémité du pénis et du sillon situé entre le gland et le prépuce (peau recouvrant l'extrémité du gland).

Direction scientifique, Dr J. Burgos
Medecin - Acupuncture 

Mise à jour : 2019-04-05 15:22:22

Sommaire

Phytothérapie

Phytothérapie

Introduction au tratement naturel des balanites 

Souvent d'origine infectieuse, la balanite est une inflammation d’une partie du gland, de l'extrémité du pénis et du sillon situé entre du bout de l’organe reproducteur male et le prépuce (peau recouvrant l'extrémité du pénis).

Symptômes des balanites

Elle se manifeste par une enflure ou une inflammation de l’extrémité du l’appareil génital des hommes (gland ou tête). L’irritation se présente ordinairement sous la forme de rougeurs ou d’une éruption tachetée sur la zone sensible, avec parfois un écoulement.

Ce trouble peut s’accompagner de démangeaisons ou d’une sensation d’inconfort, mais le plus souvent on ne ressent rien du tout

Causes des balanites 

Cette maladie est causée par plusieurs facteurs : une détérioration bactérienne, une infection due à un champignon (mycose), une ampoule chimique (allergie de contact), un eczéma ou un psoriasis. Le lichen, la syphilis, le candida et le psoriasis sont des agents qui la transmettent.

Les purulences à champignons sont de loin la cause la plus familière, suivies par les cloques chimiques. Les infections à champignons sont généralement associées à la présence de Candida albicans. Une hygiène inadéquate ou un nettoyage insuffisant du prépuce chez l’homme en est aussi la cause.

Les sujets non circoncis attrapent facilement ce trouble de santé que ceux qui le sont ; un savonnage excessif peut avoir le même effet.

Ce problème peut toucher tous les hommes peu importe leur âge.

Traitement naturel des balanites

Ce n’est pas une pathologie qui se transmet par le rapport sexuel.

Concernant le traitement de la pathologie, cela dépend généralement de sa nature. Si elle est par exemple infectieuse, on peut utiliser des crèmes à base d'huiles essentielles ou bien des antibiotiques.

Un traitement de fond sur la présence de Candida albicans est utile ; quant à la prévention, un nettoyage régulier et un maintien de la zone sensible au sec est important.

Il faut éviter d’utiliser le savon qui peut inciter à l’irritation. L’utilisation des produits comme le condom qui contient des substances irritantes peuvent avoir des effets néfastes.

Une application locale externe d'huiles essentielles et végétales naturelles spécifiques s'avèrera favorable pour leur action de réhydratation cutanée, désinfectante et antivirale, antibactérienne, antifongique et cicatrisante ; il s'agit de...

  • HE de Palmarosa est remarquablement efficace en cas de problèmes cutanés, mycosiques, cicatriciels et eczémateux. Elle régule la transpiration.
  • HE de Niaouli présente des qualités décongestionnantes veineuses et radioprotectrices, freinant le vieillissement de la peau. C'est un antiseptique.
  • HE de Tea Tree est une des HE les plus polyvalentes en aromathérapie ; elle est antibactérienne puissante à large spectre, fongicide, antivirale et immunostimulante.
  • HE de Bois de Rose a été sélectionnée pour ses propriétés anti-infectieuse, antifongique et antivirale, mais aussi pour sa très bonne tolérance pour la peau et sa capacité régénératrice cellulaire.
  • HE de Clou de Girofle est un stimulant général, un excellent antalgique et possède des propriétés anti-oxydantes. C'est aussi une HE anti-infectieuse, antibactérienne puissante, antivirale et antifongique.
  • HE de Menthe des Champs, très riche en menthol est antalgique, resserre les parois des vaisseaux et augmente l'activité des HE qui lui sont associées

Des substances naturelles peuvent s'avérer utiles pour combattre les candidose, en effet :

  • Cinnamomum zeylanicum : la Cannelle contient principalement des phénylpropanes cinnamaldéhyde et de l'eugénol, des aldéhydes, des phénols. C'est l'écorce qui est utilisée. L'écorce de la cannelle provenant de Sri Lanka contient jusqu'à 4 % d‟huile essentielle, et jusqu‟à 75 % de cinnamaldéhyde.  Le cinnamaldéhyde est efficace entre autres contre les staphylocoques, Pseudomonas, Bacillus, germes Escherichia, mycobactéries, Proteus, streptocoques et plusieurs moisissures. Aucune réaction anormale n'est notée si l'on respecte la posologie recommandée.
  • Zinc :Outre ses nombreuses propriés, il est choisi ici pour sa capacité à stimuler le système immunitaire et donc favoriser le combat contre le candida albicans
  • Allium sativum : L''ail s’est révélé être un puissant antifongique contre de grandes variétés de champignons, c’est un puissant antiseptique très efficace pour tuer les parasites.  L'ail est particulièrement efficace contre le candida albicans grâce à ses composants, disulfures de diallyle, allicine, alliine, alliinase, inuline, vitamines A, B, C, E et ses composés soufrés.
  • Thymus vulgaris : Plus connu pour son action antimicrobienne et antivirale, des études préliminaires démontrent que le thym par sa richesse en thymol a une activité contre le candida. 
  • Echinacea purpurea : Outre son activité de stimulation immuniitaire, des études ont démontré que l'échinacée a une activité antifongique qui serait due à ses composés polyacétyléniques (ketoalkenes et ketoalkynes).

Ces produits naturels s'associeront efficacement avec ...

  • Extrait de pépins de pamplemousse : L'extrait de pépins de pamplemousse s'est avéré efficace sur une grande quantité de micro-organismes, bactéries gram négatives et gram positives et surtout sur les champignons et leslevures (candida albicans). Les antibiotiques conventionnels ne tuent que les bactéries. Il apparaît que l'extrait de pépins de pamplemousse n'affecte aucunement la flore bactérienne saine de l'intestin, et respecte en particulier les bifidobactéries et les lactobacilles. On ne note pas d'effet secondaire ou toxique aux doses prescrites. L'efficacité de l'extrait de pépins de pamplemousse s'exerce également au niveau immunitaire grâce aux biflavonoïdes qui le composent, aux glucosides (narginine), quercétines et à l'hespéridine.
  • La Chlorella : Choisie ici pour sa capacité à combattre les germes et les levures.
  • Les ferments lactiques : En effet, la prise de probiotiques est aussi indispensable pour rétablir l'équilibre et le bon fonctionnement intestinal ; par exemple, les lactobacillus acidophilus inhibent la croissance des candidas dans les intestins.

Nos conseils et expérience en phytothérapie

produits naturels à prendre Préambule : Le choix des produits décrits ou des substances qui les composent est le fait de notre expérience et celle de nos confrères auteurs de leurs publications quant à leurs propriétés reconnues en phytothérapie en vue d'une aide réelle à la résolution de cette pathologie ; ces conseils sont délivrés à titre d'exemple, de façon non exhaustive et ne doivent pas priver l'internaute de procéder aux recherches qui lui semblent nécessaires. Par ailleurs, nos conseils ne remplacent ni ne doivent vous priver d'une consultation ou de nous contacter pour toute information complémentaire utile conformément aux conditions générales d'utilisation de notre site .

En première intention à titre d'exemple, le(s) produit(s)...

Associé(s) utilement par exemple avec...