traitement naturel Andropause

Traitement naturel pour Andropause

Traitement naturel Andropause - Le vieillissement est fort lié aux changements hormonaux tant chez l'homme que chez la femme. L'analyse des mécanismes liés à l'andropause montrent que l'expression de l'andropause est beaucoup moins violente que celle de l

Direction scientifique, Dr J. Burgos
Medecin - Acupuncture 

Mise à jour : 2019-09-28 11:22:38

Sommaire

Phytothérapie

Phytothérapie
par Dr. Van Snick

Introduction au traitement naturel de l'andropause 

Le vieillissement est fort lié aux changements hormonaux tant chez l'homme que chez la femme.

Chez la femme la progestérone d'abord ensuite les oestrogènes diminuent brutalement. Le témoin de ces chutes hormonales est l'arrêt du cycle.

Chez l'homme, le taux d'androgènes diminue de manière progressive. Dans les deux sexes les hormones sont en chute libre, notamment chez l'homme la GH, l'hormone de croissance et le DHEA. (dihydroepiandrostènedione). Ces mécanismes montrent que l'expression de l'andropause est beaucoup moins violente que celle de la ménopause, elle est beaucoup plus progressive et ne présente pas de témoin objectif comme un arrêt du cycle.

Les dosages sanguins hormonaux montrent simplement une diminution progressive des paramètres hormonaux comme la testostérone et ses dérivés, la mélatonine... Ces dosages sont très sensibles et liés à l'heure du prélèvement. La plupart du temps ils sont inutiles, le tableau clinique étant suffisant pour poser le diagnostic.

Ce sont surtout la perte de libido, la diminution de la sexualité, la fonte musculaire, les changements physiques qui sont les témoins de cette andropause.

L'expression clinique de l'andropause

Le diagnostic de l'andropause, en dehors d'un dosage sanguin, est témoigné par l'addition des symptômes subjectifs suivants : instabilité émotionnelle, diminution de la puissance musculaire, diminution de la force, diminution de la résistance à l'effort, diminution de la vitesse de réaction, augmentation du dépôt de graisse autour du ventre, troubles du sommeil, douleurs chroniques, diminution de la libido, dysfonction érectile, diminution de la résistance osseuse et de conséquences générales sur la santé comme l'ostéoporose et un risque vasculaire plus élevé

Mécanisme hormonal de l'andropause

La testostérone totale baisse à partir de 40 / 50 ans.

La fraction libre de la testostérone diminue en outre par augmentation de la SHGB (steroïd Hormone Binging globulin)

L'augmentation de l'aromatase provoque une diminution de testostérone en oestradiol et compense la diminution en oestrogène libre due à la captation par la SHBG.

L'ensemble de ces données provoque une hyperoestrogénie relative qui entraîne une augmentation de la SHBG avec une diminution de la testostérone libre.

Chez les jeunes, la production de testostérone est plus élevée le matin que le soir. Ces variations sont liées à des variations de secrétions de LHRH et LH. Avec l'âge ses secrétions pulsatiles se nivellent. Les dosages sanguins doivent tenir compte de ce nivellement.

La diminution des androgènes liés à l'age est due aux diminutions de LHRH, LH et à la régression primaire d'un tissu testiculaire

La testostérone est produite par les testicules et les surrénales.

La testostérone joue un rôle important dans la synthèse des protéines.

Sa présence influence la production des cellules sanguines, le fonctionnement prostatique et le métabolisme musculaire et osseux.

Traitement naturel de l'andopause

La plupart des hormones présentent des récepteurs dans de nombreuses cellules différentes, ce qui explique la diversité des symptômes et l'utilité relative des traitements symptomatiques.

Le traitement passera par une restauration de l'équilibre des médiateurs hormonaux et neuroendocriniens, une alimentation préventive, une amélioration des détoxications de l'organisme, l'ajout d'antioxydants.

De nombreuses plantes médicinales et substances naturelles sont utiles :

Le Glycine max (soja), ses effets sont tellement multiples qu'il est inévitable, il stabilise la densité osseuse dans les deux sexes après 50 ans. Il présente un effet hypocholestérolémiant, est précurseur du monooxyde d'azote (le plus puissant vasodilatateur connu), et par sa richesse en arginine précurseur de NO (monoxyde Azote) entraîne une diminution de la pression diastolique. Il ralentit de la montée des PSA dans le cancer prostatique et prévient le cancer de la prostate. En outre il assure une protection rénale chez les diabétiques et une amélioration des fonctions cognitives (dans un groupe capable de fabriquer de l'équol au départ de la daïdzéine) en présence de bactéries intestinales compétentes.

De manière systématique, les antioxydants comme le Rosmarinus, le Lycopène de la tomate seront prescrit, en association avec des plantes de détoxication de l'organisme comme Chrysantellum americanum ou d'autres grandes polychrestes comme Carduus marianus.

Le pycnogénol extrait des pépins de raisins ou de l'écorce de pin.

Contre l'instabilité émotionnelle, la diminution de la puissance musculaire, la diminution de résistance à l'effort et la diminution de la vitesse de réaction, l'Eleuterococcus senticosus associé au magnésium permettront une amélioration de la situation.

Pour s'opposer à l'augmentation du dépôt de graisse autour du ventre, le Chrome, Vaccinium myrtillum seront efficace en améliorant le métabolisme glucidique.

Deux plantes médicinales, Tillia et Avena sativa s'opposeront aux troubles du sommeil.

Les douleurs chroniques seront apaisées par les chondroprotecteurs et le Ribes nigrum qui stimulera en sus la surrénale fatiguée.

Le Tribulus terrestris sera indiqué dans tous les cas d'andropause.

Un ajout de Calcium et de vitamine D s'opposera à l'ostéoporose.

La diminution de la libido et la dysfonction érectile seront utilement compensées par l'emploi de Sabal serrulata, selénium, zinc et VitB

Une éviction des produits oestrogéniques stricts ou oxydants comme le tabac, l'alcool, Humulus lupulus, Salvia off, Panax Ginseng est indispensable.<

Conclusion

Le traitement naturel de l'andropause nécessite une compréhension des systèmes hormonaux complexes. La lutte contre l'étiologie de la problématique et l'utilisation de remèdes symptomatiques permettront de passer au-dessus de cette période difficile. L'utilisation de plantes médicinales et de substances naturelles qui agissent comme précurseur des hormones essentielles comme la testostérone, la mélatonine, la DHEA permettront dans l'avenir de compenser les diminutions physiologiques et de postposer l'andropause.

Nos conseils et expérience en phytothérapie

produits naturels à prendre Préambule : Le choix des produits décrits ou des substances qui les composent est le fait de notre expérience et celle de nos confrères auteurs de leurs publications quant à leurs propriétés reconnues en phytothérapie en vue d'une aide réelle à la résolution de cette pathologie ; ces conseils sont délivrés à titre d'exemple, de façon non exhaustive et ne doivent pas priver l'internaute de procéder aux recherches qui lui semblent nécessaires. Par ailleurs, nos conseils ne remplacent ni ne doivent vous priver d'une consultation ou de nous contacter pour toute information complémentaire utile conformément aux conditions générales d'utilisation de notre site .

En première intention à titre d'exemple, le(s) produit(s)...

Bibliographie

Malaivijitnond, S. Medical applications of phytoestrogens from the Thai herb Pueraria mirifica. Front Med 2012;6(1):8-21
Carlson, S., Peng, N., Prasain, J. K., and Wyss, J. M. Effects of botanical dietary supplements on cardiovascular, cognitive, and metabolic function in males and females. Gend.Med 2008;5 Suppl A:S76-S90

Kim, O. S., Choi, J. H., Soung, Y. H., Lee, S. H., Lee, J. H., Ha, J. M., Ha, B. J., Heo, M. S., and Lee, S. H. Establishment of in vitro test system for the evaluation of the estrogenic activities of natural products. Arch Pharm Res 2004;27(9):906-911

Zhang, G. and Fang, S. [Antioxidation of Pueraria lobata isoflavones (PLIs)]. Zhong.Yao Cai. 1997;20(7):358-360.

Evans BA, Griffiths K, Morton MS. Inhibition of 5 alpha-reductase in genital skin fibroblasts and prostate tissue by dietary lignans and isoflavonoids. J Endocrinol 1995;147:295-302.

Grodstein F, Mayeux R, Stampfer MJ. Tofu and cognitive function: food for thought. J Am Coll Nutr 2000;19:207-9.

Yan, L. and Spitznagel, E. L. Soy consumption and prostate cancer risk in men: a revisit of a meta-analysis. Am.J Clin.Nutr 2009;89(4):1155-1163.

Messina M. Western soy intake is too low to produce health effects. Am J Clin Nutr. 2004;80(2):528-9.

Ledda, A., Belcaro, G., Cesarone, M. R., Dugall, M., and Schonlau, F. Investigation of a complex plant extract for mild to moderate erectile dysfunction in a randomized, double-blind, placebo-controlled, parallel-arm study. BJU.Int. 2010;106(7):1030-1033

Roseff SJ, Gulati R. Improvement of sperm quality by pycnogenol. Eur Bull Drug Res 1999;7:33-36

Asano K, Takahashi T, Miyashita M, et al. Effect of Eleutherococcus senticosus extract on human physical working capacity. Planta Med 1986;175-7.

Goulet, E. D. and Dionne, I. J. Assessment of the effects of eleutherococcus senticosus on endurance performance. Int J Sport Nutr Exerc.Metab 2005;15(1):75-83.

Schaffler K, Wolf OT, Burkart M. No benefit adding Eleutherococcus senticosus to stress management training in stress-related fatigue/weakness, impaired work or concentration, a randomized controlled study. Pharmacopsychiatry. 2013 Jul;46(5):181-90.

Gerber GS, Zagaja GP, Bales GT, et al. Saw palmetto (Serenoa repens) in men with lower urinary tract symptoms: effects on urodynamic parameters and voiding symptoms. Urol 1998;51:1003-7.
Wilt TJ, Ishani A, Stark G, et al. Saw palmetto extracts for treatment of benign prostatic hyperplasia: a systematic review. JAMA 1998;280:1604-9.

Rugendorff EW, Weidner W, Ebeling L, Buck AC. Results of treatment with pollen extract (Cernilton N) in chronic prostatitis and prostatodynia. Br J Urol 1993;71:433-8.

Gerber G, Lowe FC, Spigelman S. The use of a standardized extract of red clover isoflavones for the alleviation of BPH symptoms. Endocrine Soc 82nd Ann Mtg, Toronto, CAN 2000;Jun 21-4:.

Thorpe A, Neal D. Benign prostatic hyperplasia. Lancet 2003;361:1359-67.

Rodriguez C, Jacobs EJ, Mondul AM, et al. Vitamin E supplements and risk of prostate cancer in U.S. men. Cancer Epidemiol Biomarkers Prev 2004;13:378-82.

Etminan M, Takkouche B, Caamano-Isorna F. The role of tomato products and lycopene in the prevention of prostate cancer: a meta-analysis of observational studies. Cancer Epidemiol Biomarkers Prev 2004;13:340-5. .

Bent S, Kane C, Shinohara K, et al. Saw palmetto for benign prostatic hyperplasia. N Engl J Med 2006;354:557-66.

Vidlar A, Vostalova J, Ulrichova J, et al. The effectiveness of dried cranberries (Vaccinium macrocarpon) in men with lower urinary tract symptoms. Br J Nutr 2010;104:1181-9.

MacDonald, R., Tacklind, J. W., Rutks, I., and Wilt, T. J. Serenoa repens monotherapy for benign prostatic hyperplasia (BPH): an updated Cochrane systematic review. BJU.Int. 2012;109(12):1756-1761.

Lopatkin, N., Sivkov, A., Schlafke, S., Funk, P., Medvedev, A., and Engelmann, U. Efficacy and safety of a combination of Sabal and Urtica extract in lower urinary tract symptoms--long-term follow-up of a placebo-controlled, double-blind, multicenter trial. Int.Urol.Nephrol. 2007;39(4):1137-1146.

Zarkova S. [Steroid saponins of Tribulus terrestris L. have a stimulant effect on the sexual function]. Rev Port Ciencias Vet 1984;79(470):117-126.

Gauthaman K, Ganesan AP. The hormonal effects of Tribulus terrestris and its role in the management of male erectile dysfunction-an evaluation using primates, rabbit and rat. Phytomedicine 2008;15(1-2):44-54.

National Institute on Aging. Publications, Men's Health - Pills, Patches, and Shots : Can Hormones Prevent Aging?, NIA. [Consulté le 20 décembre 2017]. www.niapublications.org

Méthot D. Traitements de l'andropause: La revue et l'appréciation de la Dre Marie-Thérèse Gagnon, L'actualité médicale, 8 novembre 2010

Morales A, Lunenfeld B; International Society for the Study of the Aging Male. Investigation, treatment and monitoring of late-onset hypogonadism in males. Official recommendations of ISSAM. International Society for the Study of the Aging Male. Aging Male. 2002 Jun;5(2):74-86.