traitement naturel Hémorroïdes

Traitement naturel pour Hémorroïdes

Une hémorroïde est une tumeur variqueuse (varice) due à la dilatation anormale d'une veine de l'anus et du rectum. Elle peut être interne ou externe.

Direction scientifique, Dr J. Burgos
Medecin - Acupuncture 

Mise à jour : 2019-01-10 16:00:12

Sommaire

Phytothérapie

Phytothérapie
Par Marie-Christine LANGGUTH CUEVA
Naturopathe - Iridologue - Nutrithérapie

Constipation et hémorroïdes sont souvent liés.

Il est donc primordial de faire attention à ses habitudes alimentaires. Une alimentation saine et équilibrée, à forte teneur en fibres et en veillant à avoir un apport hydrique conséquent (au moins un litre d'eau par jour ,sauf dans le cas d'insuffisance rénale).

Voyons tout d'abord quels sont les aliments à éviter

  • le chocolat,
  • le café ,
  • le pain blanc,
  • toutes les crèmes glacées,
  • les fromages,
  • les condiments ( la moutarde , le raifort ,le wasabi ),
  • les épices fort en goût comme le poivre , les piments , les currys, les chilis
  • Les charcuteries et le sucre seront à éviter également.

Les aliments à privilégier

Des aliments à forte teneur en fibres qui vont permettre de ramollir les selles. Vous les trouverez dans les fruits frais, les légumes verts, les céréales complètes, pains complets ou semi-complets (à éviter toutefois si votre intestin est« irritable » ), des crudités, des légumes secs ( pois chiches, haricots azuki ,pois cassés ) et des fruits secs (les amandes, les noisettes sauf si vous êtes sujet aux problèmes d'Herpès ).

L'apport de certaines vitamines semblent avoir une incidence positive pour prévenir , voir réguler ce problème d'hémorroïdes :

  • La vitamine C est essentielle et vous la trouverez dans le cassis, les kiwis, les agrumes mais également dans le brocoli, la pomme de terre ( surtout présente dans sa peau , veillez donc à la consommer si elle est issue de la culture biologique), sans oublier les incontournables herbes fraîches ( persil ,ciboulette , coriandre) et le citron.
  • La vitamine B1, également appelée thiamine , que vous trouverez dans la viande de porc, les fruits secs, dans le foie et les rognons, dans la plupart des poissons ( évitez les gros poissons souvent pourvus en métaux lourds), l'oeuf, la pomme de terre et le riz complet ( intéressant de plus pour son absence de gluten ). Veillez toutefois à choisir une cuisine à l'étouffée ou à la vapeur car cette vitamine est détruite au dessus de 100 degrés.
  • La vitamine B5 ou acide pantothénique dont le foie est le gagnant toute catégorie suivi par le jaune d'oeuf, les viandes et les poissons, les cacahuètes.
  • Le cobalt , cet oligo élément que notre organisme ne peut synthétiser, pourra être également un élément précieux pour réguler les systèmes sympathique et parasympathique , déséquilibrés lors des épisodes de constipation et de diarrhées. Vous le trouverez notamment dans les légumineuses, les céréales complètes mais aussi dans les fruits de mer, le chou et tous les légumes racines (carottes, navets, panais ).

Vous pourrez introduire dans votre alimentation de la soupe Miso*. Le Miso est un aliment traditionnel japonais et chinois se présentant sous la forme d'une pâte obtenue à partir de haricots de soja, de sel de mer et, selon la fabrication, d'orge et de riz  qui pourra avantageusement remplacer les condiments proscrits .De par son excellente source en Lactobacillus, elle va permettre de régénérer en partie la flore intestinale et contribuer ainsi à lutter contre la constipation.

N'hésitez pas à recourir également au Gomasio, un condiment associant graines de sésame et sel marin, qui vous apportera des fibres supplémentaires, tout en agrémentant vos plats pour le plaisir des yeux et de vos papilles.

Des huiles essentielles en massage efficaces

  • Cyprès : veinoconstrictive, décongestionnante et anti-inflammatoire.
  • Lavande fine : anti-inflammatoires et cicatrisantes.
  • Sauge sclarée : tonique veineuse
  • Hélichryse Italienne : appelée aussi "immortelle de Corse" , elle favorise la fluidité sanguine
  • Calophylle Inophyle : circulatoire et cicatrisante, huile aromatique circulatoire 

Des extraits de plantes spécifiques

  • Le Curcuma longa présente une action anti-inflammatoire très nette, utilisé depuis des millénaires, il inhibe les enzymes participant au cycle inflammatoire en s'opposant à l'action de l'acide arachidonique, les prostaglandines E2 et les leucotriènes. Il augmente également l'effet anti-inflammatoire du cortisol sur les parois. Il est également antioxydant. Cet ensemble d'effets en fait un remède de pointe dans les douleurs veineuses et la sensation de lourdeur. Cette plante bloque l'évolution de la cascade inflammatoire impliquée dans la dégradation de la paroi veineuse. Le curcuma contient un pigment coloré, la curcumine, activée par la piperine un extrait de poivre dont elle ne peut pas être séparé. La qualité de l'extrait utilisé comme pour la plupart des plantes est importante.
  • Le Craetagus oxyacantha a une double action, il diminue la tension et agit en diminuant le rythme cardiaque comme le bétabloquant, il présente également une action positive sur les échanges calcique du coeur. Son action due aux flavonoïdes et aux proanthocyanidines est multiple et importante notamment en diminuant l'oedème et la pression dans les vaisseaux. 
  • La Quercétine est un flavonoïde présent dans le vin rouge, les oignons, les tomates, brocolis. Son action est anti-inflammatoire et cardioprotectrice. Son action antioxydante est démontrée : en réalité, elle prévient l'oxydation en agissant au début de la chaîne d'oxydation. Son action anti-inflammatoire est liée à l'inhibition des eucotriènes et des prostaglandines ; elle est à la base de la prévention cardiaque. Elle se combine au curcuma pour diminuer les douleurs dans les veines déficientes.
  • La levure rouge de riz diminue le taux de LDL cholestérol, la partie la plus dangereuse du cholestérol et ce, déjà après huit semaines. Son action est proche des statines, elle inhibe la HMG-CoA reductase, enzyme nécessaire à la fabrique du cholestérol. Les veines et les artères des membres inférieurs se sclérosent moins vite et sa présence dans le remède en indique l'intérêt dans la prévention des phlébites et la lutte contre la sclérose des vaisseaux
  • Le coenzyme Q10 agit en prévention des risques cardiaques, il diminue la fatigabilité et augmente la résistance du coeur, il diminue également faiblement la tension. Son action est antioxydante, il permet une meilleure action des mitochondries, organites responsables de l'oxygénation cellulaire. Sa présence dans un remède actif sur les veines est clinique. Son action sur les crampes dans les jambes souvent liées aux troubles circulatoires est essentielle.
  • La Vitamine B6 est appelée aussi pyridoxine, elle agit comme cofacteur pour diminuer l'homocystéinémie, un des facteurs de risque cardiovasculaire. Elle diminue l'oxydation des lipides sanguins responsables de beaucoup de thromboses. Sa diminution dans l'alimentation par la purification des aliments est une des causes de son déficit dans l'organisme. Son action sur la douleur des membres inférieurs liée aux troubles circulatoires est importante.
  • Le sélénium a souvent été utilisé avec d'autres substances
  • antioxydantes comme la vitamine A ou E, son déficit alimentaire augmente les risques cardiovasculaires. Son action est due à l'augmentation des HDL fraction2 qui protège les vaisseaux contre le LDL, la fraction la plus toxique du cholestérol. Son action est préventive
  • La N-acétylcystéine est un acide aminé produit par le corps, qui stimule la production de glutathion, un antioxydant puissant. L'acétylcystéine est un thiol, qui peut s'oxyder en réduisant la quantité de radicaux libres.
  • Le lycopène, extrait de tomate ou de pastèque est efficace dans l'élimination intracellulaire des atomes d'oxygène (fortement oxydants en radicaux libres). Son efficacité est liée à sa liposolubilité, les radicaux libres se trouvent surtout dans les lipides. La consommation régulière d'aliments contenant du lycopène est associée à une réduction des risques de maladie cardio-vasculaire. L'ensemble de substances se réunissent pour agir de manière préventive et active dans les insuffisances veineuses, particulièrement celles qui entraînent gonflement de la jambe et douleurs ou crampes. 

Nos conseils et expérience en phytothérapie

produits naturels à prendre Préambule : Le choix des produits décrits ou des substances qui les composent est le fait de notre expérience et celle de nos confrères auteurs de leurs publications quant à leurs propriétés reconnues en phytothérapie en vue d'une aide réelle à la résolution de cette pathologie ; ces conseils sont délivrés à titre d'exemple, de façon non exhaustive et ne doivent pas priver l'internaute de procéder aux recherches qui lui semblent nécessaires. Par ailleurs, nos conseils ne remplacent ni ne doivent vous priver d'une consultation ou de nous contacter pour toute information complémentaire utile conformément aux conditions générales d'utilisation de notre site .

En première intention à titre d'exemple, le(s) produit(s)...

Associé(s) utilement par exemple avec...

D'autres exemples de substances ou produits intéressant(e)s à connaître ici, comme...

A lire aussi...