traitement naturel Chute de cheveux

Traitement naturel pour Chute de cheveux

La chute de cheveux chez la femme ou chez l'homme est souvent une cause de tracas. Elle peut se présenter sous différentes formes selon son origine. La plus fréquente est la chute ou alopécie androgénique appelée également calvitie commune, provoquée...

Direction scientifique, Dr J. Burgos
Medecin - Acupuncture 

Mise à jour : 2019-01-10 15:47:54

Sommaire

Phytothérapie

Phytothérapie
Par Dr Van Snick 

La chute de cheveux chez la femme ou chez l'homme est parfois un véritable drame. Même si chez l'homme elle est liée aux hormones mâles et constituer un véritable caractère sexuel secondaire. Cette perte de cheveux peut avoir une origine génétique, il existe des familles de chauves.

Chez la femme, elle peut avoir les mêmes causes génétiques , mais le plus souvent elle est due à des sels minéraux insuffisants ou qui ne se fixent pas , à des problèmes thyroïdiens et également à des excès d'hormones mâles. 

Les hormones mâles agissent en accélérant la formation des cheveux qui tombent et sont remplacés par des cheveux plus fins. Les follicules s'épuisent et empêchent le renouvellement des cheveux qui se raréfient.

Classiquement on considère qu'une perte de 20 cheveux par jour est banale et que la calvitie nous guette au-dessus d'une perte de 100 cheveux par jour. Après la ménopause la chute des œstrogène qui protègent les cheveux provoquent une diminution de ceux ci et augmentent les risques de calvitie.

Les facteurs favorisant les pertes de cheveux , sont outres les troubles hormonaux déjà cités, les accouchements , la contraception hormonale, les saisons favorisantes comme l'automne et le printemps, les anesthésies . D'autres maladies plus graves comme le diabète peuvent influencer aussi l'état des cheveux.

Les carences en sels minéraux doivent toujours être vérifiées, le zinc, le fer, le calcium, la vitamine D . l'état de stress peut être responsable des pertes de cheveux surtout en plaque.  Il est également important de quantifier la durée dans le temps de cette perte de cheveux , ce qui amènera à pousser les examens plus loin et à rechercher les causes plus graves

Les soins de cheveux et leur manipulation par des mises en plis , des colorations des shampoings agressifs, les tics qui consistent à tordre les cheveux (trichillomanie) sont autant de facteurs favorisants

L'avis d'un dermatologue est souvent recommandé avant d'utiliser localement les shampoings et des traitements antichute et certainement avant de prendre des compléments par voie orale par voie orale.

Prévention

Il est important d'avoir une alimentation équilibrée riche en poissons, légumes verts et fruits. Il faut éviter les teintures, les lavages répétés , les permanentes, les brossages violents, les shampoings secs.

Traitements chirurgicaux

Il existe des traitements chirurgicaux multiples dont les résultats sont très variables et qui représentent un coût important

Traitements locaux

Plusieurs traitements locaux existent, ils sont surtout efficaces en début de pertes de cheveux. Il s'agit de lotion ou d'ampoules qui stimulent la microcirculation et aident àl repousse. Il faut les continuer régulièrement

Pour les chutes de cheveux importantes et pathologiques, il est nécessaire de consulter votre médecin qui demandera un bilan sanguin.

Traitement naturel de la calvitie et l'alopécie

Les plantes, sels minéraux et oligoéléments qui renforceront les cheveux en diminuant leur perte tout en rendant les ongles plus solides.

Spiruline Spirulina platensis

Sa richesse en sels minéraux et en fer en fait une plante indispensable dans la chute des cheveux

Prêle Equisetum arvense

De par sa richesse en éléments minéraux surtout en silice, mais aussi en potassium, et en calcium, elle a un effet reminéralisant et diurétique. Elle a une action importante sur les ongles et les cheveux

Ortie piquante Urtica dioica

Cette plante est riche en silice et en zinc, vitamine B2, B5,B9

Elle compense le déficit en sels minéraux et vitamine très fréquent dans les pertes de cheveux

Taurine

La taurine est issue de la dégradation des acides aminés soufrés que sont la cystéine et la méthionine.

La taurine joue un rôle majeur pour l'organisme dans le maintien des fonctions liées aux organes et aux cellules. En raison de ces capacités, telles que la stabilisation de l'équilibre des liquides dans les cellules, son effet antioxydant, son action est positive dans les pertes de cheveux

Zinc

Il a un rôle majeur dans la protection des groupes thiols, des acides aminés tels la cystine. Il est indispensable pour intégrer la cystine dans les protéines. Maillon nécessaire de la synthèse de la kératine qui compose les cheveux, il renforce sa structure.

Vit B6

La vitamine la plus importante pour les cheveux est souvent déficitaire lors des grossesses, de la prise de pilule, de la pratique de sport intensive. Associée au Zinc, elle intervient dans le mécanisme d'action de la cystine.

Vit B5 (bépanthène) Vit B8 (biotine)

Les vitamines B5 ET B8 s'associe pour réparer les cheveux abîmés et favoriser la repousse des cheveux, elle diminue la pousse des cheveux blancs et elles interviennent également dans le métabolisme des ongles.

Nos conseils et expérience en phytothérapie

produits naturels à prendre Préambule : Le choix des produits décrits ou des substances qui les composent est le fait de notre expérience et celle de nos confrères auteurs de leurs publications quant à leurs propriétés reconnues en phytothérapie en vue d'une aide réelle à la résolution de cette pathologie ; ces conseils sont délivrés à titre d'exemple, de façon non exhaustive et ne doivent pas priver l'internaute de procéder aux recherches qui lui semblent nécessaires. Par ailleurs, nos conseils ne remplacent ni ne doivent vous priver d'une consultation ou de nous contacter pour toute information complémentaire utile conformément aux conditions générales d'utilisation de notre site .

En première intention de prescription, à titre d'exemple, le(s) produit(s)...

Associé(s) utilement par exemple avec...

D'autres exemples de substances ou produits intéressant(e)s à connaître ici, comme...

Bibliographie

  Sudan BJ. Seborrhoeic dermatitis induced by nicotine of horsetails (Equisetum arvense L.). Contact Dermatitis 1985;13:201-2.

Correia H, Gonzalez-Paramas A, Amaral MT, et al. Characterisation of polyphenols by HPLC-PAD-ESI/MS and antioxidant activity in Equisetum telmateia. Phytochem Anal 2005;16:380-7.
Do Monte FH, dos Santos JG Jr, Russi M, et al. Antinociceptive and anti-inflammatory properties of the hydroalcoholic extract of stems from Equisetum arvense L. in mice. Pharmacol Res 2004;49:239-43.
Henderson JA, Evans EV, McIntosh RA. The antithiamine action of Equisetum. J Am Vet Med Assoc 1952;120:375-8.
D'Agostino, M., Dini, A., Pizza, C., Senatore, F., and Aquino, R. Sterols from Equisetum arvense. Boll.Soc Ital.Biol Sper. 12-30-1984;60(12):2241-2245.
Corletto F. [Female climacteric osteoporosis therapy with titrated horsetail (Equisetum arvense) extract plus calcium (osteosil calcium): randomized double blind study]. Miner Ortoped Traumatol 1999;50:201-206.
http://sante-medecine.journaldesfemmes.com/faq/4775-chute-de-cheveux-causes-et-traitement page consultée le 10/06/2017.
http://www.dermatonet.com/fiche-dermatonet-alopecie.htm page consultée le 09/06/2017
Dagnelie PC. Some algae are potentially adequate sources of vitamin B-12 for vegans. J Nutr 1997;2:379.
Kalafati M, Jamurtas AZ, Nikolaidis MG, et al. Ergogenic and antioxidant effects of spirulina supplementation in humans. Med Sci Sports Exerc 2010;42:142-51. View abstract.

Baroni, L., Scoglio, S., Benedetti, S., Bonetto, C., Pagliarani, S., Benedetti, Y., Rocchi, M., and Canestrari, F. Effect of a Klamath algae product ("AFA-B12") on blood levels of vitamin B12 and homocysteine in vegan subjects: a pilot study. Int.J.Vitam.Nutr.Res. 2009;79(2):117-123.

Narasimha, D. L., Venkataraman, G. S., Duggal, S. K., and Eggum, B. O. Nutritional quality of the blue-green alga Spirulina platensis Geitler. J Sci Food Agric 1982;33(5):456-460. View abstract.
Sautier, C. and Tremolieres, J. [Food value of the spiruline algae to man]. Ann.Nutr.Aliment. 1975;29
Venkatasubramanian K, Edwin N in collaboration with Antenna technologies Geneva and Antenna trust Madurai. A study on preschool nutrition supplementation family income booster by Spirulina. Madurai Medical College 1999;20.
Le TM, Knulst AC, Röckmann H. Anaphylaxis to Spirulina confirmed by skin prick test with ingredients of Spirulina tablets. Food Chem Toxicol 2014;74:309-10.

Marles RJ, Barrett ML, Barnes J, et al. United States Pharmacopeia safety evaluation of spirulina. Crit Rev Food Sci Nutr 2011;51(7):593-604.
Karkos PD, Leong SC, Karkos CD, et al. Spirulina in clinical practice: evidence-based human applications. Evid Based Complement Alternat Med 2011;531053. doi:10.1093/ecam/nen058. Epub 2010 Oct 19.
Watanabe F, Katsura H, Takenaka S, et al. Pseudovitamin B12 is the predominant cobamide of an algal health food, spirulina tablets. J Ag Food Chem 1999;47(11):4736-41.
Schulz V, Hansel R, Tyler VE. Rational Phytotherapy: A Physician's Guide to Herbal Medicine. Terry C. Telger, transl. 3rd ed. Berlin, GER: Springer, 1998.
Wichtl MW. Herbal Drugs and Phytopharmaceuticals. Ed. N.M. Bisset. Stuttgart: Medpharm GmbH Scientific Publishers, 1994.
Mills S, Bone K. Principles and Practice of Phytotherapy. London: Churchill Livingstone, 2000.
Cabeza M, Bratoeff E, Heuze I, et al. Effect of beta-sitosterol as inhibitor of 5 alpha-reductase in hamster prostate. Proc West Pharmacol Soc 2003;46:153-5.
Dar SA, Ganai FA, Yousuf AR, et al. Pharmacological and toxicological evaluation of Urtica dioica. Pharm Biol 2013;51:170-80.

Chrubasik, J. E., Roufogalis, B. D., Wagner, H., and Chrubasik, S. A. A comprehensive review on nettle effect and efficacy profiles, Part I: herba urticae. Phytomedicine. 2007;14(6):423-435.

Konieczynski, P. and Wesolowski, M. Water-extractable magnesium, manganese and copper in leaves and herbs of medicinal plants. Acta Pol.Pharm. 2012;69(1):33-39.
Bombardelli E and Morazzoni P. Urtica dioica L. Fitoterapia 1997;68(5):387-402.
Patten G. Medicinal plant review: Urtica. Aust J Med Herbalism 1993;5(1):5-13.
Najafipour F, Rahimi AO, Mobaseri M, Agamohamadzadeh N, Nikoo A, Aliasgharzadeh A. Therapeutic effects of stinging nettle (Urtica dioica) in women with hyperandrogenism. Int J Curr Res Aca Rev. 2014;2(7):153-160.
Brosnan, J. T. and Brosnan, M. E. The sulfur-containing amino acids: an overview. J Nutr 2006;136(6 Suppl):1636S-1640S.
De la Puerta, C., Arrieta, F. J., Balsa, J. A., Botella-Carretero, J. I., Zamarron, I., and Vazquez, C. Taurine and glucose metabolism: a review. Nutr Hosp. 2010;25(6):910-919.
Oehlenschlager, J. Seafood: nutritional benefits and risk aspects. Int J Vitam.Nutr Res 2012;82(3):168-176.
Paauw, J. D. and Davis, A. T. Taurine supplementation at three different dosages and its effect on trauma patients. Am.J.Clin.Nutr. 1994;60(2):203-206.
Zamboni, G., Piemonte, G., Bolner, A., Antoniazzi, F., Dall'Agnola, A., Messner, H., Gambaro, G., and Tato, L. Influence of dietary taurine on vitamin D absorption. Acta Paediatr. 1993;82(10):811-815.
Trenkner, E., El Idrissi, A., Dumas, R., and Rabe, A. Functional consequences of calcium uptake modulation by taurine in vivo and in vitro. Adv.Exp Med Biol 1998;442:277-284.
Gupta M, Mahajan VK, Mehta KS, Chauhan PS. Zinc therapy in dermatology: a review. Dermatology Res Pract. 2014;2014.
Greger, J. L. and Geissler, A. H. Effect of zinc supplementation on taste acuity of the aged. Am.J.Clin.Nutr. 1978;31(4):633-637.
Yates AA, Schlicker SA, Suitor CW. Dietary reference intakes: The new basis for recommendations for calcium and related nutrients, B vitamins, and choline. J Am Diet Assoc 1998;98:699-706.
Budde, J., Tronnier, H., Rahlfs, V. W., and Frei-Kleiner, S. [Systemic therapy of diffuse effluvium and hair structure damage]. Hautarzt 1993;44(6):380-384.


Vaxman, F., Olender, S., Lambert, A., Nisand, G., Aprahamian, M., Bruch, J. F., Didier, E., Volkmar, P., and Grenier, J. F. Effect of pantothenic acid and ascorbic acid supplementation on human skin wound healing process. A double-blind, prospective and randomized trial. Eur.Surg.Res. 1995;27(3):158-166.
McEvoy GK, ed. AHFS Drug Information. Bethesda, MD: American Society of Health-System Pharmacists, 1998.
Naurath, H. J., Joosten, E., Riezler, R., Stabler, S. P., Allen, R. H., and Lindenbaum, J. Effects of vitamin B12, folate, and vitamin B6 supplements in elderly people with normal serum vitamin concentrations. Lancet 7-8-1995;346(8967):85-89.
Hochman LG, Scher RK, Meyerson MS. Brittle nails: response to daily biotin supplementation. Cutis 1993;51:303-5
Lininger SW. The Natural Pharmacy. 1st ed. Rocklin, CA: Prima Publishing; 1998.
Brewster MA, Schedewie H. Trimethylaminuria. Ann Clin Lab Sci 1983;13:20-4..
Shils ME, Olson JA, Shike M, Ross AC, eds. Modern Nutrition in Health and Disease. 9th ed. Baltimore, MD: Williams & Wilkins, 1999.