traitement naturel Aérophagies, ballonnements

Traitement naturel pour Aérophagies, ballonnements

L'aérophagie nous fait éructer et nous sentir ballonné(e)s, des moyens alimentaires et techniques simples et efficaces existent pour lutter contre ce désagrément.

Direction scientifique, Dr J. Burgos
Medecin - Acupuncture 

Mise à jour : 2019-04-10 10:27:13

Sommaire

Phytothérapie

Phytothérapie

Introduction au traitement naturel de l'aérophagie 

L'aérophagie nous fait éructer et nous sentir ballonné(e)s, des moyens alimentaires et techniques simples et efficaces existent pour lutter contre ce désagrément.

Allons donc voir ensemble les aliments qu'il faudra éviter et découvrir ceux qui vous apporteront une solution au quotidien.. Rien de plus désagréable, voire de plus gênant quand nous nous trouvons en société.

Des règles d'hygiène peut-être à revoir ?

Commencez par manger et boire lentement : cela vous évitera d'avaler de l'air. N'oubliez pas de bien mastiquer les aliments : vous permettez ainsi aux enzymes présentes dans votre bouche de commencer le travail et de préparer ainsi votre intestin à la tâche ardue qu'il l'attend, à savoir la digestion du bol alimentaire. Vous pouvez envisager de fractionner vos repas, ce qui limitera ainsi les quantités absorbées.

Les boissons et aliments à éviter

  • Ce sont avant tout toutes celles qui contiennent de l'air : les boissons gazeuses, les chewing-gums, la mie de pain, les œufs en neige, la crème fouettée, les meringues, les crèmes glacées, les soufflés. Pensez également à limiter, voir supprimer totalement les boissons fermentées : le vin, l'alcool, le kéfir, mais aussi le thé et le café.
  • Certains aliments génèrent des gaz. Il s'agit du chou et de ses dérivés comme le chou-fleur, la choucroute et le brocoli . D'autres légumes riches en soufre comme l'artichaut, l'aubergine, le céleri et la tomate pourront provoquer les mêmes désagréments. Les oignons, l'ail peuvent être responsables de « gaz » de part la présence d'acides aminés soufrés . Les légumes secs comme les haricots, les pois chiches, les lentilles peuvent être une source de flatulence ou de digestions difficiles. Si vous les aimez, il vous faudra les faire tremper au moins pendant 12h, puis les blanchir et les cuire ensuite dans une nouvelle eau, additionnée d'une cuillère à soupe de bicarbonate de soude .
  • Les glucides comme les pâtes, le pain blanc , les pommes de terre ,consommés en trop grande quantité, peuvent être responsable d'aérophagie ou du moins l'aggraver, tout comme le lactose contenu dans les produits laitiers. Attention également à certains fruits, comme l'abricot, les fruits rouges mais aussi les agrumes et les « faux sucres », souvent incriminés car ils peuvent augmenter la fermentation intestinale.
  • Limitez également les plats trop riche en graisses, surtout si elles sont saturées (charcuteries, confiseries, pâtisseries industrielles)

Les aliments à privilégier

  • Ce sont ceux pourvoyeurs en vitamine B2 et B3 ,également connues respectivement sous les noms de riboflavine et nicotinamide. Ces vitamines permettent une métabolisation et une transformation des glucides, des protéines et des lipides. En ajouter dans votre assiette va donc alléger le processus de digestion de votre organisme. Les produits les plus riches en vitamine B2 sont :Les abats ( rognons, foie), la levure alimentaire type levure de bière en paillettes, le germe de blé, les œufs et le porc. Veillez à cuire les aliments en contenant dans peu d'eau car cette vitamine est hydrosoluble . La vitamine B3 se trouve principalement dans les foies, le poulet, le lapin , le canard, mais également dans les bon nombre de poissons ( saumon, morue, thon, aiglefin, maquereau) et les huîtres.
  • Veillez à cuire les aliments contenant ces 2 vitamines dans peu d'eau car elles sont hydrosolubles .
  • Privilégiez les pains bis faits à partir de levain : ce sont des pains issus d'une lacto-fermentation et non d'une alcolo-fermentation (comme le pain blanc) et ils seront plus digestibles, si de plus, vous les consommez grillés.
    Pensez à remplacer les pâtes, les pommes de terre par du riz, du boulghour de sarrasin, des produits dénués de gluten, qui seront plus « légers » pour votre organisme.
  • Votre intestin, s'il est perturbé, a besoin peut être d'être réensemencé. Les yaourts au Bifidus pourront avoir une place de choix dans votre alimentation sans toutefois avoir l'efficacité immédiate de probiotiques de qualité !
  • Côté boissons, buvez plutôt de l'eau plate et abusez des infusions de plantes carminatives comme le fenouil, l'origan, l'angélique ou la menthe qui permettront d'évacuer l'air avalé tout en calmant le stress, à l'origine peut-être de ces problèmes de ballonnements et d'éructations.

L'apport de produits naturels dans le traitement naturel de l'aérophagie

Dans le traitement des pathologies gastro-duodénales - Oesophagite, Hélicobacter Pylori, aphtes, aérophagie, stomatite, acidité gastrique (brûlure d'estomac), colite, colite infectieuse, mycose digestive, diarrhées, halitose (mauvaise haleine), reflux oesophagien, mycose digestive, côlon irritable, migraines digestives) - la phytothérapie peut être utile. 

Les produits d'extraction naturelle d'origine minérale et végétale - extraits de Brocoli (Brassica olearacea), Airelle (Vaccinium vitis idaea), Reglisse (Glycyrrhiza glabra), Avoine (Avena sativa), Gentiane (Gentiana lutea) - constituent un protecteur général du tube digestif et un régulateur harmonieux de ses anomalies fonctionnelles. 

La flore intestinale joue un rôle fondamental dans de nombreuses fonctions de l'organisme. La fonction digestive tout d'abord permettant une résorption optimale de tous les nutriments et en évitant les fermentations ou les problèmes de transit ; un apport significatif de bactéries lactiques par voie orale permet de préserver l'équilibre de la flore 

Pécaution : en cas d'endométriose, une prise en charge médicale est nécessaire. N'hésitez pas à questionner votre pharmacienne ou votre médecin pour toutes questions relatives à votre état, de manière générale.

Nos conseils et expérience en phytothérapie

produits naturels à prendre Préambule : Le choix des produits décrits ou des substances qui les composent est le fait de notre expérience et celle de nos confrères auteurs de leurs publications quant à leurs propriétés reconnues en phytothérapie en vue d'une aide réelle à la résolution de cette pathologie ; ces conseils sont délivrés à titre d'exemple, de façon non exhaustive et ne doivent pas priver l'internaute de procéder aux recherches qui lui semblent nécessaires. Par ailleurs, nos conseils ne remplacent ni ne doivent vous priver d'une consultation ou de nous contacter pour toute information complémentaire utile conformément aux conditions générales d'utilisation de notre site .

En première intention à titre d'exemple, le(s) produit(s)...

D'autres exemples de substances ou produits intéressant(e)s à connaître ici, comme...