traitement naturel Oesophagite

Traitement naturel pour Oesophagite

Chez la plupart des personnes, le reflux a pour origine un mauvais fonctionnement du sphincter oesophagien inférieur avec son cortège de symptômes. Pour les limiter, il est recommandé de commencer par respecter quelques règles alimentaires

Direction scientifique, Dr J. Burgos
Medecin - Acupuncture 

Mise à jour : 2019-04-01 14:13:15

Sommaire

Phytothérapie

Phytothérapie
Par Marie-Christine LANGGUTH CUEVA
Naturopathe - Iridologue - Nutrithérapie

Introduction au traitement naturel de l'oesophagite 

Chez la plupart des personnes, le reflux a pour origine un mauvais fonctionnement du sphincter oesophagien inférieur.

Celui-ci va alors s'ouvrir aux mauvais moments, laissant ainsi remonter les sucs gastriques de l'estomac, avec son cortège de symptômes : brûlures d'estomac, acidités gastriques, reflux après les repas, en position penché en avant ou allongé, mais aussi toux, inflammation du pharynx.

Pour les limiter, il est recommandé de commencer par respecter quelques règles et d'éviter notamment certains aliments et boissons *.

Des aliments à éviter en cas de reflux gastrique

Les aliments ui peuvent favoriser le relâchement du sphincter

  • le café, le thé et toutes les boissons au cola ,qui de par la présence de caféine ou de théine, vont amplifier le phénomène, augmentant les remontées acides et peuvent même aller jusqu'à irriter la muqueuse oesophagienne. Même constat pour ce qui est du vin, de la bière et des boissons alcoolisées en général.
  • la menthe a également la propriété de favoriser le relâchement du sphincter oesophagien tout comme la tomate.

Des aliments qui vont augmenter la production d'acides gastriques

  • le lait et ses dérivés car ils contiennent des quantités importantes de graisses, de protéines et de calcium, éléments qui vont avoir tendance à stimuler la production d'acides gastriques.
  • même constat avec le chocolat au lait, qui contient de plus de la théobromine (même effet que la caféine)
  • les agrumes et leur jus dont leur acidité va venir s'ajouter à celle des sucs gastriques.
  • les aliments gras ** en général et toutes les fritures qui vont ralentir la digestion et la rendre plus difficile. Les aliments séjournent plus longtemps dans l'estomac ce qui a pour conséquence d'accroitre les sécrétions acides de l'estomac.

Eviter les aliments et boissons fermentés cibles qui vont augmenter les ballonnements

  • les boissons gazeuses qui augmentent le risque de ballonnements et exercent de façon indirecte un effet négatif sur le sphincter
  • certains types de glucides, contenant notamment des fibres solubles, du sorbitol, du fructose, du stachyose, peuvent fermenter plus facilement dans l'intestin, provoquant ainsi des ballonnements.
  • abstenez vous de consommer les pains contenant du son (avoine, gruau), la farine d'avoine, l‘orge et ses dérivés (farine, crème, céréales), le psyllium. Il en va de même avec les légumes « soufrés » représentés par le brocoli, les choux (chou-fleur, choux de Bruxelles, chou chinois), le navet, le rutabaga et l'oignon. La consommation de légumineuses devra être limitée tout comme celle de certains fruits et fruits séchés : pomme, poire, goyave, melon, mangue, papaye, raisin, cerise, abricot sec, pruneau.

Evitez les aliments qui irritent la muqueuse de l'œsophage

  • les épices et les aromates pourront être remplacés par les herbes fraîches

Une bonne alimentation peut aider à diminuer les symptômes

  • Accordez une place de choix aux protéines faibles en gras qui vont stimuler la sécrétion d'une hormone, la gastrine, favorisant ainsi la tension du sphincter. Les volailles et gibiers en sont de bonne source,
    tout comme les poissons (riches en omégas 3), la boisson à base de soya, le tofu et le petit-lait
  • Pour prévenir la constipation et les problèmes de ballonnements, privilégiez une alimentation riche en fibres peu fermentescibles. Remplacez les produits blancs ou raffinés par du maïs entier, du riz brun, du seigle, du petit-épeautre, du millet, du kamut.
  • en ce qui concerne les légumes, voici ceux qui pourront avoir votre préférence : la laitue, épinard, aubergine, poivron, céleri, échalote, concombre, radis, carotte, asperge, haricot vert et jaune, betterave, courge, champignon, châtaigne, courgette, avocat. Quant aux fruits, ce sont surtout les fruits rouges (fraise, framboise, canneberge, mûre), l'ananas, la banane, le kiwi, la pêche et nectarine.
  • pensez aussi à boire de l'eau ou des tisanes, des jus de fruits frais.
  • Prévenez l'irritation des muqueuses oesophagiennes en remplaçant les aliments incrimés par d'autres plus doux
  • le café pourra être remplacé par un café à base de céréales ou de chicorée. Le thé, par une tisane de guimauve, de mauve ou de plantain. En raison de leur forte teneur en pectine et en mucilage, ces plantes ont traditionnellement été utilisées pour soulager les irritations de la muqueuse qui tapisse le système digestif. Si vous aimez le jus de tomate, remplacez le par du jus de betterave ou de carotte. Pensez également à la bière et au vin sans alcool.
  • Si vous souffrez d'embonpoint ou d'obésité, envisagez de perdre du poids. L'obésité, en particulier l'obésité abdominale, joue un rôle déterminant dans les symptômes de reflux gastro-oesophagien.

Des astuces à mettre en place au quotidien

  • Prenez de plus petits repas et ajoutez plutôt des collations, pour éviter un volume trop important de nourriture dans l'estomac au même moment
  • Planifiez un peu différemment les repas de manière à consommer en 2 étapes ce que vous mangez habituellement en 1 seule fois.
  • Mangez et buvez lentement. Remplissez une bouteille d'eau au début de la journée et buvez-la graduellement au cours de la journée et en dehors des repas (boire ½ h avant ou après)
  • La majorité des problèmes digestifs semblent être liés au stress car c'est souvent lui qui va empêcher le fonctionnement normal su système gastro-intestinal. Ne sous-estimez pas son impact et pensez à vous supplémenter en magnésium et en vitamines du groupe B.

Des produits naturels pour le traitement naturel des brûlures d'estomac

Les produits d'extraction naturelle d'origine minérale et végétale tels les extraits de...

  • Brocoli (Brassica olearacea), 
  • Airelle (Vaccinium vitis idaea), 
  • Reglisse (Glycyrrhiza glabra), 
  • Avoine (Avena sativa), 
  • Gentiane (Gentiana lutea)
...constituent un protecteur général du tube digestif et un régulateur harmonieux de ses anomalies fonctionnelles que sont notamment les oesophagites.

 

Nos conseils et expérience en phytothérapie

produits naturels à prendre Préambule : Le choix des produits décrits ou des substances qui les composent est le fait de notre expérience et celle de nos confrères auteurs de leurs publications quant à leurs propriétés reconnues en phytothérapie en vue d'une aide réelle à la résolution de cette pathologie ; ces conseils sont délivrés à titre d'exemple, de façon non exhaustive et ne doivent pas priver l'internaute de procéder aux recherches qui lui semblent nécessaires. Par ailleurs, nos conseils ne remplacent ni ne doivent vous priver d'une consultation ou de nous contacter pour toute information complémentaire utile conformément aux conditions générales d'utilisation de notre site .

En première intention à titre d'exemple, le(s) produit(s)...

Bibliographie

* Festi D, Scaioli E, et al. Body weight, lifestyle, dietary habits and gastroesophageal reflux disease. World J Gastroenterol. 2009 April 14; 15(14): 1690-1701.
** Pehl C, Pfeiffer A, et al. Effect of caloric density of a meal on lower oesophageal sphincter motility and gastro-oesophageal reflux in healthy subjects. Aliment Pharmacol Ther. 2001 Feb;15(2):233-9.