Le stress: comment le gérer de  manière plus naturelle

Le stress: comment le gérer de manière plus naturelle

Il y a 40 ans, le mot stress était à peine connu : iI atteint désormais la majorité de la population active, mais également les enfants, les personnes âgées voir même le monde animal et végétal. Les sources de stress sont multiples : le climat, un bruit, ...

Direction rédactionnelle, Marie-Christine LANGGUTH CUEVA
Naturopathe - Iridologue - Nutrithérapie

Mise à jour : 2018-01-08 12:01:19

Sommaire

Il y a 40 ans, le mot stress était à peine connu : iI atteint désormais la majorité de la population active, mais également les enfants, les personnes âgées voir même le monde animal et végétal.

Les sources de stress sont multiples : le climat, un bruit, les pollutions diverses, un examen à passer...la liste est longue et surtout variable d'un individu à l'autre : ce qui vous stresse vous, n'est pas forcément une source de stress pour votre conjoint(e) ou vos enfants. Face à tout cela, bon nombre de traitements allopathiques( antidépresseurs, anxiolytiques, hypnotiques) existent pour tenter de diminuer ses effets mais ne sont pas les seuls : d'autres approches plus naturelles peuvent aussi vous aider à faire « baisser » la pression.

 Le stress est vital pour l'organisme :

Agir sur la sérotonine, c'est possible :

Un autre acide aminé à privilégier :

La tyrosine est un acide aminé précurseur de l'adrénaline, de la noradrénaline, la dopamine et la DOPA. Ces neurotransmetteurs et hormones ont un rôle important au niveau du système nerveux, de l'humeur, de la stimulation du métabolisme mais aussi de la régulation de l'appétit. Une déficience en tyrosine peut être associée à des symptômes tels qu'une basse pression sanguine et un abaissement de la température corporelle. Les amandes, avocats, bananes, produits laitiers, fèves lima, graines de citrouille, et graines de sésame en sont d'excellentes sources. Les personnes sous traitements à base d'inhibiteurs de la monoamine oxydase (MAO) et prescrits dans les cas de dépression doivent veiller à limiter leur consommation de tyrosine, qui pourrait interférer.

De bons aliments dans votre assiette :

Des astuces réflexe pour gérer votre stress :

Boire de l'eau est primordial :

Notre façon de manger peut agir sur notre niveau de stress :

La respiration, c'est si simple :

Le fait d'accéder à une bonne respiration ( abdominale) conditionne l'équilibre physiologique, psychique, mental et émotionnel de l'individu (travaux de Jacques DROPSY ). Quand on calme son souffle, les battements cardiaques diminuent, la tension artérielle se stabilise, les ondes électriques du cerveau ralentissent et les muscles se détendent. C'est une technique simple, naturelle et efficace qu'il est possible de faire dans la file d'attente du magasin, au feu rouge, dans le bus, le métro, à votre siège de bureau ou au moment de s'endormir, pour calmer les tensions accumulées dans la journée. Le fait de soupirer revêt le même mécanisme, avec une décharge respiratoire assurée.

Des huiles essentielles antistress, pourquoi pas ?

Et si vous changiez de couleur ?

Les couleurs ( ou chromothérapie) émettent des vibrations sensibles que les non-voyants parviennent à percevoir au toucher. Elles peuvent influencer notre comportement et notre humeur, et ce, de façon inconsciente. Votre moral est au beau fixe quand le ciel est bleu, par exemple, car la couleur bleue calme et relaxe. Les professionnels de santé portent du vert car cette couleur suscite l'espoir et favorise guérison. Les rouges, les jaunes et toutes les couleurs chaudes ont un pouvoir stimulant, voir excitant. Les bleus, les violets et toutes les couleurs froides ont plus un pouvoir apaisant : reste à vous de choisir la couleur qui vous convient par rapport à l'humeur du moment.

Des sources de stress electro-magnétiques:

Du sport bon pas seulement pour les muscles :

La pratique régulière d'un sport augmente la sécrétion naturelle de sérotonine, à condition qu'elle soit régulière et modérée : le sport à haute dose est un facteur de stress et pro-oxydant de surcroit. Il vaut mieux 15 à 20 minutes d'exercice physique par jour plutôt que deux heures intensives dans une salle de gym. Utiliser le plus possible la marche à pied(ou le vélo) pour rentrer à votre domicile, emprunter les marches plutôt que les escaliers « roulants », aller chercher le pain à pied, sortir le chien sont des gestes simples à adopter au quotidien.

De retour à la maison :

Des fleurs de Bach en cocktail:

En conclusion, il n'y a pas de vie sociale, amoureuse ou professionnelle sans stress : il faut simplement apprendre à en identifier ses sources et à le gérer. Et lorsque l'on ne peut changer son environnement « stressant », il est toujours possible d'en modifier sa perception. La stratégie est personnelle et réside dans le fait de trouver ce qui vous est profitable et qui réussit à long terme : apprendre par exemple à relativiser, à se faire plaisir, prendre du recul, à sur-évaluer le positif et à sous-évaluer le négatif (thérapie cognitive Aaron BECK-psychiatre américain).

*Goldberg B. (1985). Hypnosis and the immune response. Int. J. Psychosom., 32, 3, 34-36.

Nos conseils et expérience en phytothérapie

produits naturels à prendre Préambule : Le choix des produits décrits ou des substances qui les composent est le fait de notre expérience et celle de nos confrères auteurs de leurs publications quant à leurs propriétés reconnues en phytothérapie en vue d'une aide réelle à la résolution de cette pathologie ; ces conseils sont délivrés à titre d'exemple, de façon non exhaustive et ne doivent pas priver l'internaute de procéder aux recherches qui lui semblent nécessaires. Par ailleurs, nos conseils ne remplacent ni ne doivent vous priver d'une consultation ou de nous contacter pour toute information complémentaire utile conformément aux conditions générales d'utilisation de notre site .

En première intention à titre d'exemple, le(s) produit(s)...