Métaux lourds et alimentation

Métaux lourds et alimentation

Métaux lourds et alimentation - Les aliments à éviter ou privilégier en cas de métaux toxiques. Les métaux lourds, certaines habitudes alimentaires peuvent contribuer à leur élimination ainsi qu'en consommant, en parallèle, des produits naturels......

Direction rédactionnelle, Marie-Christine LANGGUTH CUEVA
Naturopathe - Iridologue - Nutrithérapie

Mise à jour : 2021-05-03 15:59:51

Sommaire

Par Marie-Christine LANGGUTH CUEVA
Naturopathe - Iridologue - Nutrithérapie

Les aliments à éviter ou privilégier en cas de métaux lourds

L'alimentation, une aide au traitement naturel de l'intoxication par les métaux lourds

Les métaux lourds qui ont été extraits du sol depuis l'industrialisation sont présents dans l'air que nous respirons mais également dans bon nombre de produits que nous consommons. Ils finissent par s'accumuler dans notre corps,ralentissant ainsi son bon fonctionnement et pouvent déboucher sur des pathologies lourdes comme la fibromylagie, la maladie d'Alzheimer,l'autisme pour n'en citer que quelques-unes.

A côté d'un traitement naturel de l'intoxication aux métaux lourds, certaines sources d'intoxication peuvent déjà être éliminées en changeant certaines habitudes alimentaires ainsi qu'en consommant, en parallèle, des produits naturels, aux vertus détoxifiantes.

Les aliments à éviter en cas de métaux lourds

Des aliments qu'il vaut mieux proscrire

Les aliments à privilégier en cas de métaux lourds

Un bon drainage de l'organisme pour commencer

Des vitamines à privilégier

Des oligo-éléments aux multiples pouvoirs

N'oubliez de faire le plein d'antioxydants

Les métaux lourds ont des effets pro-oxydants en plus de leurs effets toxiques : une alimentation riche en caroténoïdes, flavonoïdes, anthocyanes, resvératrol et curcumine peut vous permettre de faire le plein d'antioxydants. Et pour les trouver, rien de plus simple : consommez des légumes (surtout ceux colorés), des fruits (surtout crus), des épices( curcuma, poivre, cannelle) et des aliments complets ou semi-complets, si votre capacité digestive le permet.

Des légumes dont on peut abuser

Certains fruits plus que d'autres

Des condiments « détox » dans l'assiette, c'est possible

Un serial-killer des métaux lourds : le glutathion peroxydase

Le glutathion peroxydase(GPx) un tripeptide composé d'acide glutamique, de cystéine et de glycine, est un puissant antioxydant qui diminue ou empêche l'oxydation d'autres substances : il permet de rendre les toxines solubles dans l'eau et donc facilement excrêtables par l'organisme. Il va de plus permettre à d'autres vitamines antioxydantes, comme la vitamine C et E, d'agir au sein de l'organisme, en recyclant les formes oxydées et en restaurant leur potentiel antioxydant : l'asperge, l'avocat, la pomme de terre( bouillie, avec la peau), l'épinard cru, le gombo( okra),la fraise, les noix et les poissons en sont d'excellentes sources. Consommer des produits riches en vitamine C, comme le kiwi, est une piste également à privilégier car cette vitamine facilite une augmentation des niveaux de glutathion dans le sang. Il en va de même pour les aliments riches en N-acétylcystéine (NAC), acide alpha-lipoïque, glutamine, méthionine ainsi qu'en zinc, un oligo-élément dont il est dépendant.

Des protéines en quantité suffisante

Les protéines sont des agents incontournables car ils fournissent des précurseurs comme la métallothionéine et le glutathion notamment : ce sont eux qui sont chargés d'assurer le transport et la désintoxication des métaux. Privilégiez le plus possible des protéines animales peu grasses comme les viandes blanches, les petits poissons mais aussi les protéines végétales, tout aussi riches et faciles à consommer : lentilles, pois chiche, pois cassé, quinoa. Le tofu, en plus de sa richesse en protéines, aurait la capacité de s'agglutiner avec les métaux lourds et d'aider le corps à les excréter (étude conduite par l'Université de Harvard aux USA)

Des bons acides gras pour renforcer le phénomène de désintoxication

Une détoxification doit être progressive et reposer sur différents éléments pour en assurer son efficacité : une élimination lente des métaux, associée à une protection des émonctoires, tout en veillant à des apports massifs d'antioxydants et anti-inflammatoires sous forme de super aliments.

*Alzheimer's and aluminum: canning the myth. », Anon., Food Insight 1993 Sep-Oct. Washington, D.C.: International Food Information Council Foundation.
**Clin. Investir. Med. (1991) 14 (4) : 296-309.)

Nos conseils et expérience en phytothérapie

produits naturels à prendre Préambule : Le choix des produits décrits ou des substances qui les composent est le fait de notre expérience et celle de nos confrères auteurs de leurs publications quant à leurs propriétés reconnues en phytothérapie en vue d'une aide réelle à la résolution de cette pathologie ; ces conseils sont délivrés à titre d'exemple, de façon non exhaustive et ne doivent pas priver l'internaute de procéder aux recherches qui lui semblent nécessaires. Par ailleurs, nos conseils ne remplacent ni ne doivent vous priver de consulter votre professionnel.le de santé pour toute information complémentaire utile conformément aux conditions générales d'utilisation de notre site .

En première intention à titre d'exemple, le(s) produit(s)...