Stress et alimentation

Stress et alimentation

Stress et alimentation - Les aliments à éviter ou privilégier en cas de troubles somatiques, burn out. Le stress est une réponse normale de l'organisme face à une agression. C'est sa fréquence et son intensité qui provoque des effets pathologiques......

Direction rédactionnelle, Marie-Christine LANGGUTH CUEVA
Naturopathe - Iridologue - Nutrithérapie

Mise à jour : 2021-05-08 10:11:55

Sommaire

Par Marie-Christine LANGGUTH CUEVA
Naturopathe - Iridologue - Nutrithérapie

Les aliments à éviter ou privilégier en cas de stress

L'alimentation, une aide au traitement naturel du stress

Le stress est une réponse normale de l'organisme face à une agression. C'est sa fréquence et son intensité qui provoque des effets pathologiques, aux symptômes et comportements variés, fonction de chaque individu : anxiété, tension nerveuse, fatigue, agressivité, hypertension artérielle, tendance à la somatisation pour n'en citer que quelques uns.

Le stress entraîne un état de tension qui peut être apaisé de diverses façons, la nourriture pouvant être l'une des solutions : plus d'aliments consommés, de grignotages, de fringales. Or, a côté du traitement naturel du stress, certains aliments de par leur composition peuvent apporter des éléments de réponses pour abaisser le seuil du stress.

Des pistes "coup de fouet" si séduisantes

Du magnésium à haute dose

Le magnésium est un oligo-élément incontournable à double titre : il réduit le stress en empêchant la montée du cortisol et permet à l'organisme de produire l'énergie dont il besoin. Le magnésium améliore à la fois l'équilibre nerveux, psychique et émotionnel. En cas de stress aigu, l'apport de magnésium en quantités suffisantes permet de conserver l'attention, la vigilance tout en assurant une production d'énergie suffisante aux personnes atteintes de stress chronique. La consommation de café et d'alcool, encore une fois eux, ont pour conséquence fâcheuse d'augmenter l'excrétion urinaire du magnésium.

L'alimentation apporte des quantités de magnésium sous une forme bien assimilée par l'organisme, à condition toutefois de consommer régulièrement des aliments complets, non raffinés, sous forme de riz, de céréales ou de pâtes. Les légumes verts (surtout le chou, les épinards, la laitue, les haricots verts), les légumineuses (pois chiche, lentille) mais aussi les fruits ( kiwi, banane) ainsi que les oléagineux et les algues en sont d'excellentes sources.

La place des vitamines dans la gestion du stress

Un acide aminé incontournable

Dans une situation stressante, certains neurones sous la dépendance de la noradrénaline sont également sollicités de manière excessive, avec risque d'épuisement au long cours et dépressions. Or, la noradréaline est un neuromédiateur indispensable pour garantir une attention suffisante, être performant et apporter du plaisir. Son épuisement pourrait même responsable de l'activation des surrénales, entrainant une production de cortisol.

La noradrénaline ainsi que les autres neuro-médiateurs a besoin d'un acide aminé, la tyrosine, afin d'être produite par l'organisme : ajouter de la tyrosine dans ses plats ( mais aussi sous forme de compléments alimentaires) peut être une piste intéressante à suivre. L'amande, l'avocat,la banane, les produits laitiers (s'ils sont bien tolérés), la fève lima, les graines citrouille et de de sésame en contiennent des quantités intéressantes.

Des omégas 3 apaisants

Le stress s'il devient chronique peut avoir des effets néfastes en provoquant une diminution des défenses immunitaires, l'apparition de phénomènes dépressifs, d'hypertension mais en augmentant la production de cytokines pro-inflammatoires, responsables de la sécrétion des hormones du stress. Les oméga-3 contribueraient en partie à diminuer cette sécrétion et posséderaient donc des effets positifs sur l'humeur et le comportement des individus. Les omégas 3 *** sont faciles à apporter au quotidien dans votre assiette: le saumon, le maquereau, la sardine, l'anchois en sont richement pourvus à condition d'être cuits à la vapeur. Il en va de même pour les huiles de lin, de cameline et de colza, riches également en omégas 3 et qui sont à conserver au frigidaire. Les omégas 3 ne supportent pas la chaleur : passé 45°degrés, ils deviennent « trans », perdant ainsi leur bénéfice sur la santé.

Le ginkgo au secours du stress

Le ginko biloba ****, l'arbre aux mille écus, agirait sur les récepteurs aux benzodiazépines périphériques : ce serait donc un antistress par excellence qui limiterait la pression artérielle, souvent augmentée lors d'un stress sans que le rythme cardiaque soit affecté.

Les produits de la ruche

Tous les produits de la ruche à savoir le miel, la gelée royale, la propolis ou le pollen sont sources de vitamines B, C mais aussi de magnésium, de potassium, de fer, de cuivre : ils sont riches en éléments antioxydants, très régénérants au niveau cellulaire et peuvent contribuer largement à combattre la fatigue et le stress.

De l'exercice au quotidien

* Brody S : A randomized controlled trial of high dose ascorbic acid for reduction of blood pressure, cortisol, and subjective responses to psychological stress. Psychopharmacology (Berl) 2002, 159(3):319-324.
** Wheatley D. Stress-induced insomnia treated with kava and valerian: singly and in combination. Hum Psychopharmacol Clin Exp 2001;16(4):353-356.
*** Kiecolt-Glaser J. K. et al. Omega-3 supplementation lowers inflammation and anxiety in medical students: A randomized controlled trial. Brain, Behavior, and Immunity. September 2011
**** Jezova D : Reduction of rise in blood pressure and cortisol release during stress by ginkgo biloba extract (Egb 761) in healthy volunteers. J Physiol Pharmacol 2002, 53(3):337-48.

Nos conseils et expérience en phytothérapie

produits naturels à prendre Préambule : Le choix des produits décrits ou des substances qui les composent est le fait de notre expérience et celle de nos confrères auteurs de leurs publications quant à leurs propriétés reconnues en phytothérapie en vue d'une aide réelle à la résolution de cette pathologie ; ces conseils sont délivrés à titre d'exemple, de façon non exhaustive et ne doivent pas priver l'internaute de procéder aux recherches qui lui semblent nécessaires. Par ailleurs, nos conseils ne remplacent ni ne doivent vous priver de consulter votre professionnel.le de santé pour toute information complémentaire utile conformément aux conditions générales d'utilisation de notre site .

En première intention à titre d'exemple, le(s) produit(s)...