traitement naturel Concentration

Traitement naturel pour Concentration

Pour l'enfant ou l'adulte, concerne les troubles de concentration accompagnés ou non d'hyperactivité ; pour la personne âgée, la maladie d'Alzheimer doit être envisagée...

Direction scientifique, Dr J. Burgos
Medecin - Acupuncture 

Mise à jour : 2018-01-24 12:10:36

Sommaire

Phytothérapie

Phytothérapie
Par Marie-Christine LANGGUTH CUEVA
Naturopathe - Iridologue - Nutrithérapie

L'alimentation peut booster nos capacités cognitives si nous apportons à notre cerveau les aliments dont il a besoin, couplée à une activité cérébrale quotidienne, une activité physique régulière et à un bon sommeil.

Nous avons tous des moments dans notre vie où nous sentons qu'il est plus difficile de se concentrer : troubles de concentration et d'apprentissage pour les plus jeunes, trous de mémoire pour les personnes âgées.

Certains aliments ennemis de notre cerveau

  • Au sein de notre alimentation, ce sont les graisses saturées qui occupent la première place sur la liste des ennemis du cerveau. On les trouve surtout dans le beurre, la crème, la charcuterie, riches en acides gras saturés.
  • L'alcool, le tabac, les drogues mais aussi la pollution liée aux métaux lourds (mercure ou l'aluminium), les pesticides et les additifs sont néfastes pour la santé de votre cerveau: pensez à consommer le plus possible des produits issus de l'agriculture raisonnée ou biologique, tout en limitant les plats « préparés » ou industriels.
  • Eviter les sucres simples, raffinés ou ajoutés tels que sucre blanc, chocolat à tartiner, confiture, biscuits sucrés : ils sont rapidement assimilés par l'organisme, ce qui favorise ensuite des baisses d'attention, de concentration et des performances intellectuelles dans l'après-midi. Or, notre cerveau a un besoin constant d'énergie et de glucose dont les meilleures sources sont à chercher parmi les glucides lents (céréales complètes, fruits oléagineux).

Un apport énergétique régulier

  • Les repas à forte teneur en calories ont tendance à favoriser la somnolence : il est plus judicieux de répartir vos apports nutritionnels sur toute la journée, en prenant une petite collation entre les repas, comme un fruit, une poignée de fruits secs ou une compote.
  • Au déjeuner, mieux vaut remplacer l'assiette de pâtes, de semoule par une portion de protéines, associée à une variété de légumes : les aliments seront assimilés de façon plus lente, vous assurant un apport de « carburant » jusqu'au repas suivant.

Des aliments « booster » pour le fonctionnement de nos neurones

  • La consommation de fruits et légumes est une piste intéressante pour notre cerveau car ils apportent de bonnes doses de vitamines (surtout celles du groupe B), dont certaines sont anti-oxydantes et protègent ainsi nos facultés cérébrales.
  • Les oméga-3 sont des acides gras qui entrent dans la composition de la membrane de nos neurones : ils sont les éléments « moteur » de notre cerveau. Pensez à consommer du poisson au moins trois fois par semaine (maquereau, sardine, saumon...), certains fruits secs comme les amandes ou les noix du brésil, ainsi que les huiles végétales de 1ère pression à froid type colza, noix ou lin.
  • Le fer participe au transport de l'oxygène vers le cerveau. Toutes les viandes rouges, les abats et le boudin noir sont des aliments très riches en fer, mais pensez également aux mollusques, aux légumes verts, aux céréales et aux légumineuses, qui renferment ce précieux oligo-élément
  • Le chocolat, de part sa teneur en théobromine et en théophylline, est un stimulant du cerveau par excellence : plus le chocolat est riche en cacao, meilleure sera la concentration. Faites vous donc plaisir avec du chocolat noir contenant au minimum 70% de cacao.

Boire pour augmenter les performances intellectuelles

La déshydratation peut être à l'origine d'une baisse de la concentration. Il faut donc veiller à boire suffisamment et régulièrement tout au long de la journée. L'eau est la boisson indispensable à notre organisme mais n'est pas la seule. Pensez également aux boissons comme le thé vert qui regorge de catéchines, un puissant antioxydant. Consommé avec modération, il a des effets bénéfiques sur la vigilance, la concentration et la mémoire.

Un aromate pour accompagner vos plats

Le romarin est riche en flavonoïdes, des substances qui favorisent notamment la circulation sanguine du cerveau et ont des propriétés stimulantes pour l'attention mais aussi la mémoire. Vous pouvez relever vos plats de poisson, votre poêlée de légumes avec cet aromate bon marché et simple à utiliser.

Nos conseils et expérience en phytothérapie

produits naturels à prendre Préambule : Le choix des produits décrits ou des substances qui les composent est le fait de notre expérience et celle de nos confrères auteurs de leurs publications quant à leurs propriétés reconnues en phytothérapie en vue d'une aide réelle à la résolution de cette pathologie ; ces conseils sont délivrés à titre d'exemple, de façon non exhaustive et ne doivent pas priver l'internaute de procéder aux recherches qui lui semblent nécessaires. Par ailleurs, nos conseils ne remplacent ni ne doivent vous priver d'une consultation ou de nous contacter pour toute information complémentaire utile conformément aux conditions générales d'utilisation de notre site .

En première intention à titre d'exemple, le(s) produit(s)...

Associé(s) utilement par exemple avec...

D'autres exemples de substances ou produits intéressant(e)s à connaître ici, comme...

Documentation